RADIO

Quatre radios privées, dont Bel RTL, épinglées par le CSA pour des manquements à leurs engagements

Quatre radios privées, dont Bel RTL, épinglées par le CSA pour des manquements à leurs engagements

Bel RTL fait partie des radios épinglées par le Conseil supérieur de l’audiovisuel. Photo News (Illustration)

Bel RTL, Sud Radio Belgique, Nostalgie + et Sud Radio se sont vu adresser un grief par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) pour des manquements à leurs engagements en matière de production propre ou de diffusions d’oeuvres musicales.

Le Collège d’autorisation et de contrôle du CSA a constaté, lors de son évaluation des radios privées en réseau, que l’exercice avait été «compliqué pour l’ensemble du secteur en raison de la crise sanitaire qui a impacté son organisation et sa programmation».

Tout en tenant compte de cet élément, le Collège a adressé cinq griefs à quatre radios.

Il a ainsi notifié Bel RTL pour ne pas avoir atteint son engagement de 80% de production propre et Sud Radio Belgique, un nouveau service uniquement diffusé en DAB+, pour ne pas avoir atteint son engagement de 70%.

Auditions programmées

En matière de diffusion musicale, Nostalgie +, également un nouveau service en DAB+, s’est vu doublement épinglée pour ne pas avoir atteint ses engagements de diffuser 46% d’œuvres musicales chantées en français (dont au moins 4,5% entre 6h00 et 22h00) et 6% d’œuvres musicales issues de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le Collège notifie également un grief à Sud Radio, la radio provinciale du Hainaut, pour ne pas avoir respecté son engagement à diffuser 50% de titres musicaux chantés en français.

Les quatre éditeurs concernés par les notifications de griefs seront auditionnés dans les prochaines semaines par le Collège d’autorisation et de contrôle afin de pouvoir exposer leurs arguments. C’est seulement au terme de ces auditions que le CSA pourra adopter des décisions concernant ces manquements potentiels, précise l’instance.

Nos dernières videos