VERVIERS-DISON-PEPINSTER

La police Vesdre met en garde contre la hausse des arnaques au Digipass

La police Vesdre met en garde contre la hausse des arnaques au Digipass

Le Digipass ne s’utilise jamais à la demande d’un tiers ou par téléphone. ÉdA – 401287204298

La zone de police Vesdre (Verviers-Dison-Pepinster) appelle à la vigilance face à la recrudescence des arnaques au Digipass.

Depuis plusieurs mois maintenant, la police de la zone Vesdre (Verviers-Dison-Pepinster) – comme d’autres zones d’ailleurs – est confrontée à une hausse des arnaques au Digipass. «Tous les jours, dans le travail, on fait le lien entre différentes enquêtes. On passe en revue les plaintes déposées par les gens sur la zone mais aussi chez nos voisins, au niveau du territoire de la province, explique Michaël Laboureur, inspecteur principal et coordinateur du service enquête et recherche. On a constaté qu’il y avait de plus en plus d’arnaques au Digipass. Nous avons demandé des statistiques sur les 6 derniers mois et 57 faits ont été comptabilisés sur la province. C’est un chiffre particulièrement conséquent.»

Ce qu’il y a de plus en plus conséquent aussi, ce sont les montants qui sont soutirés aux victimes de ces arnaques, «jusqu’à 5 à 7000€», dit l’inspecteur principal. Les fraudeurs se font ainsi passer pour le SPF Économie ou Finances, des agences de voyages, des mutuelles, des fournisseurs d’énergie ou des banques. «Face à cette recrudescence de faits, on appelle vraiment à la vigilance car l’argent qui est ainsi soutiré est irrécupérable. Il ne faut donc jamais utiliser un Digipass à la demande d’un tiers, à distance, ou par téléphone. Il s’utilise uniquement de manière personnelle.»


Nos dernières videos