article abonné offert

LOISIRS

VIDÉO | Labyrinthe de Durbuy : la Belle et la Bête au milieu des maïs

Nous connaissons tous l’histoire, nous sommes peu à savoir qu’il y a eu une suite après la transformation de la Bête en un beau prince charmant.

Heureusement, le Labyrinthe de Barvaux est là pour compléter notre lacune. Sans tout divulguer, sachez que dans la suite de cette histoire, Gaston, l’amoureux éconduit, met tout en œuvre pour récupérer le cœur de sa belle et jette un sort au prince qui retrouve sa peau de Bête.

Maurice, le père de Belle, ne l’entend pas de cette oreille et fait tout son possible pour que le mariage ait lieu. Il ne pourra cependant déjouer le sort qu’avec l’aide des visiteurs et de leur perspicacité à résoudre les indices récoltés dans le dédale de maïs. Cette année, le labyrinthe sera donc encore très animé, ludique et interactif.

Jean-Luc Arendt, un des deux gestionnaires, se réjouit de cette nouvelle saison: «François Devaux et Chloé Petit, deux anciens comédiens, ont imaginé la mise en scène et c’est l’association “Le Pied en Coulisses” de Lamorteau qui a réalisé les décors. Les costumes, qui se doivent d’être particulièrement résistants, ont été réalisés par l’Atelier Scènes et Fil en collaboration avec Anne-Sophie Vanhalle. Cette année les décors et le spectacle sont encore une fois exceptionnels.»

La saison a déjà bien démarré, avec quelque 600 visiteurs rien que la première journée, soit deux fois plus que d’habitude: «Les commentaires sont très positifs. Nous avons une équipe de 21 comédiens (7 étudiants contre 14 professionnels pour 3 comédiens par rôle). Chacun preste 3 à 4 jours d’affilée, pas plus. Quand on sait qu’il joue 18 à 22 représentations chaque jour, le roulement est indispensable», poursuit Jean-Luc Arendt.

Reportage dans notre vidéo en tête de cet article.

VIDÉO | Labyrinthe de Durbuy : la Belle et la Bête au milieu des maïs
Le thème de cette année, la Belle et la Bête, va ravir petits et grands jusqu’au 3 octobre prochain. Le Labyrinthe a accueilli 600 visiteurs en un jour. © Jacques Duchateau

Le choix du thème est une étape cruciale

Jean-Luc Arendt ne sait pas encore quel sera le thème de l’année prochaine, sa dernière comme gestionnaire: «Il faut réfléchir à un thème qui est apprécié des garçons comme des filles, populaire au nord comme au sud du pays, qui convient aussi bien aux enfants qu’aux adultes. » Ce qu’il espère en tout cas c’est que les nouveaux propriétaires (Durbuy Adventure Valley) garderont le même esprit ludique et pédagogique.

Chaque année est aussi prétexte à un message de sensibilisation et on pourrait résumer celui de cette année par «un orgueil démesuré peut ruiner votre vie et la différence l’enrichir.»

VIDÉO | Labyrinthe de Durbuy : la Belle et la Bête au milieu des maïs
Le labyrinthe de Barvaux-sur-Ourthe (Durbuy) © Jacques Duchateau © Jacques Duchateau

En pratique

Le Labyrinthe se visite cette année jusqu’au 3 octobre, de 10 h à 19 h

Le prix d’entrée de 12 à 15€ (gratuit pour les moins de 3 ans) donne accès au Labyrinthe géant et aux labyrinthes satellites comme celui des sorcières et sa panoplie d’énigmes, celui de la biodiversité ou encore celui petits.

Le Labyrinthe propose aussi de la restauration avec des produits locaux bien présents.

On peut donc sans problème y passer une demi-journée et il est peut-être utile de préciser qu’une fois dans le labyrinthe vous pourrez en sortir à tout moment et le reprendre quand vous le voulez.

Pensez à réserver!

+ http://www.lelabyrinthe.be/

VIDÉO | Labyrinthe de Durbuy : la Belle et la Bête au milieu des maïs
Le labyrinthe de Barvaux-sur-Ourthe (Durbuy) © Jacques Duchateau © Jacques Duchateau

VIDÉO | Labyrinthe de Durbuy : la Belle et la Bête au milieu des maïs
Le labyrinthe de Barvaux-sur-Ourthe (Durbuy) © Jacques Duchateau © Jacques Duchateau

VIDÉO | Labyrinthe de Durbuy : la Belle et la Bête au milieu des maïs
Le labyrinthe de Barvaux-sur-Ourthe (Durbuy) © Jacques Duchateau © Jacques Duchateau


Nos dernières videos