FRAMERIES/MONS

«Le Charme d’Autrefois» d’Anaïs séduit: près de 6 000 abonnés à l’affut de ses trésors vintage

«Le Charme d’Autrefois» d’Anaïs séduit: près de 6 000 abonnés à l’affut de ses trésors vintage

Anaïs fête l’anniversaire de sa brocante en ligne «le Charme d’Autrefois». En un an, elle a fidélisé près de 6 000 personnes sur les réseaux sociaux. Ugo PETROPOULOS

Suite à une reconversion professionnelle, Anaïs s’est lancée dans la vente en ligne. Et ses objets anciens restaurés cartonnent.

Le vintage, Anaïs Lheureux est tombée dedans dès son enfance. «Toute petite, j’adorais regarder les objets chez mes grands-parents, les manipuler, les changer de place…»

Cette passion des vieux objets n’a cessé d’accompagner la Framerisoise et, il y a tout juste un an, elle lui a fait prendre un autre chemin après une impasse professionnelle. «J’ai décidé d’avoir une activité qui me permettait de me changer les idées et qui me plaisait. Et je me suis dit: pourquoi pas la vente en ligne?»

C’est en pleine crise sanitaire que le projet d’Anaïs prend concrètement forme et, en juillet 2020, elle lance une page sur Instagram : Le Charme d’Autrefois. «Ce genre de comptes fonctionne beaucoup en France. On en voit moins en Belgique, mais ça commence à arriver.»

Succès fulgurant et projet de couple

Au départ, Anaïs met un objet en ligne chaque jour à 19 h, photographié sous toutes ses coutures. «Ça partait tout de suite. Dès que je postais quelque chose, j’avais jusqu’à 30 messages dans la foulée pour un objet.» L’engouement n’a cessé de croitre et «aujourd’hui, c’est 100 messages pour un objet. Des gens scrutent la page et attendent 19 h pour pouvoir être les premiers à réserver.»

En un an, la page d’Anaïs a engrangé 5 700 abonnés uniquement sur sa page Instagram. Un succès fulgurant, qui l’a dépassée. «Ce n’était plus gérable, je devais répondre pendant des heures, parfois jusqu’à 3 heures du matin, aux messages privés.»

Elle se trouve à un tournant: «soit j’arrêtais tout, soit je créais un site internet pour la vente et on s’en occupait ensemble.» Ensemble, c’est avec son mari Benoît, qui a accepté de prendre part à l’aventure, y gagnant la gratitude éternelle de son épouse. «Je l’appelle mon mari d’amour» sourit-elle.

«Le Charme d’Autrefois» d’Anaïs séduit: près de 6 000 abonnés à l’affut de ses trésors vintage
Anaïs et son mari Benoît gèrent désormais ensemble «Le Charme d’Autrefois», boutique en ligne dédiée au vintage. Ugo PETROPOULOS

Le couple s’est réparti les tâches, Anaïs gère les réseaux sociaux, les textes et photos et la mise en scène, tandis que Benoît s’affaire en arrière-boutique, s’occupant des livraisons, des commandes de colis, du nettoyage et du rafistolage des pièces… «C’est mon moteur à 100%», lâche Anaïs.

Redonner un usage aux objets désuets

La page Instagram devient quant à elle une vitrine, un moyen de faire du teasing et de dévoiler ses objets sous un angle original. «Je réalise aussi des mises en scène avec les objets et c’est ce qui donne aux gens l’envie d’acheter.» À Noël, la page d’Anaïs a cartonné grâce à ça. «Les mises en scène permettent aussi de redonner une nouvelle vie à des objets oubliés, de leur trouver de nouveaux usages.»

C’est ainsi que dans les mains d’Anaïs, un porte-bouteille se transforme en porte foulard, un battoir à tapis est reconverti en support à boucles d’oreille et un pique-fleur devient un porte bic. La jeune femme est susceptible de flasher sur n’importe quel objet suranné: «j’aime tout, j’aime marier les différents styles et époques. Ça donne aux objets un petit peps.»

Ses trouvailles, Anaïs les chine surtout dans les greniers, le Covid ayant annulé les brocantes durant 35 semaines. «Désormais, les gens me contactent avant les vides-maisons. Je prends le temps de sélectionner les pièces; je suis très perfectionniste et je ne prends pas ce que je trouve trop abimé.»

Pourtant, il lui arrive d’embarquer des pièces qui sont destinées au parc à containers par leurs propriétaires, qui ne décèlent pas le potentiel qu’Anaïs voit en ces objets.

Patience, gros sel, vinaigre et huile de coude

Avant de les remettre en vente, ceux-ci peuvent être lustrés, nettoyés, retapés pendant des heures. Pour les restaurer, pas de secret: il faut démonter, frotter, remonter. «J’ai eu un chandelier que j’ai nettoyé pièce par pièce. J’ai pris des photos et des vidéos en le démontant pour pouvoir le remonter ensuite.»

«Le Charme d’Autrefois» d’Anaïs séduit: près de 6 000 abonnés à l’affut de ses trésors vintage
Ce canard en laiton brille de mille feux. Mais il a fallu frotter pour cela. Ugo PETROPOULOS

Sa recette pour nettoyer les céramiques, bronzes ou laiton? «Les conseils de ma mère et de ma grand-mère, et l’expérience. C’est en forgeant que l’on devient forgeron et on finit par trouver la bonne technique». Souvent à base de «gros sel, vinaigre et huile de coude. J’évite les produits abrasifs.»

Ce weekend, Anaïs célèbre une année de Charme d’Autrefois en tenant au moins jusque dimanche une boutique éphémère à l’épicerie Mosaic dans la rue d’Havré à Mons. Depuis jeudi soir, les amateurs défilent. De quoi encourager à remettre le couvert, pour la période de Noël probablement. Et d’ouvrir un magasin physique dans quelques années? L’envie y est…

Décoratrice d’intérieur

Se lancer dans la brocante en ligne a ouvert différentes portes à Anaïs, qui est aussi devenue décoratrice. «Une boutique de lingerie m’a contactée pour la décoration du magasin. J’ai aussi travaillé avec une friterie de Leval-Trahegnies qui voulait décorer la salle dans un style industriel/vintage.»

Anaïs fait aussi de la «chine sur mesure»: «des gens m’envoient les objets qu’ils désirent, un budget, et je me charge de trouver ce qu’ils n’arrivent pas à trouver.» Récemment encore, c’est une future mariée qui l’a contactée pour s’occuper de sa décoration de mariage.

«Je démarre d’une page Instagram et j’aboutis à décorer une friterie et un mariage! Et c’est cette variété qui est chouette», s’enthousiasme Anaïs.

«Le Charme d’Autrefois» d’Anaïs séduit: près de 6 000 abonnés à l’affut de ses trésors vintage
Ugo PETROPOULOS


Nos dernières videos