NAMUR

La grogne au Grognon, c’est fini

La grogne au Grognon, c’est fini

La Ville de Namur souhaite, à terme, proposer un parking aux quatre points cardinaux de la Corbeille. EdA - Florent Marot

Depuis ce mercredi, 14h, les Namurois ont accès au nouveau parking «Confluence» de 670 places au Grognon. Il doit permettre de ne plus tourner en rond pour trouver une place en bas du centre-ville.

Depuis que le Grognon est en chantier, il fallait être sacrément chanceux pour trouver une place dans le bas du centre-ville. Surtout si le parking sous la place d’Armes affichait complet. Soupire, grogne, noms d’oiseaux… De nombreux conducteurs en ont bavé ces dernières années. Avec sans aucun doute une répercussion sur le commerce de ce quartier. Peut-on désormais parler d’un mauvais souvenir? Sans doute puisque la Ville de Namur a inauguré, mercredi matin, le nouveau parking onfluencedoté de 670 places réparties sur quatre niveaux. «C’est un outil magnifique, moderne où on peut manœuvrer sans la crainte de choper un pylône tous les quatre mètres (sic) comme au parking de l’hôtel de ville», souriait Maxime Prévot.

Cette inauguration met fin à quatre ans de fouilles archéologiques et de travaux. Un chantier titanesque qui a demandé une réflexion, une analyse poussée vu l’endroit atypique cerné par la Meuse et la Sambre. «Un sacré défi de génie civil. Ingénieurs et architectes ont prévu plusieurs dispositifs anti-crue. Des obstacles mécaniques qui doivent éviter, si la Meuse déborde, que l’eau ne rentre au premier étage du parking. En cas d’inondation encore plus exceptionnelle, il est même possible d’immerger le dernier niveau pour garantir la stabilité de la construction.»

Ce parking s’étend jusqu’à 12 mètres en dessous du sol, soit 9 mètres sous le niveau de la Sambre et de la Meuse. «Il a été conçu comme un bateau flottant ancré dans la roche, ajoutait le CEO du gestionnaire d’Interparking, Roland Cracco. Le poids de l’ouvrage n’était pas suffisant pour compenser la pression de l’eau. Nous avons donc placé pas moins de 400 ancrages dans la pierre pour garantir la stabilité de la structure.»

Un forfait en soirée

Depuis mercredi, début d’après midi, le parking Confluence a accueilli les premiers automobilistes. Le tarif est le suivant: 2,4€ par heure de stationnement. «Il y a une réduction de 10% pour celles et ceux qui demanderont la PCard qui est gratuite.Un tarif forfaitaire s’appliquera en soirée, de 19h à 6h du matin, à hauteur de 4€.»

Ce parking inclut également des nouveautés. Avec, par exemple, une zone de 20 places réservée aux motos et une autre de 53 places pour les vélos.

Plus que d’offrir une solution aux automobilistes, ce parking doit également jouer un effet levier pour les commerces du centre-ville. «Il est le seul parking au sud du centre-ville, ajoutait Maxime Prévot. Il répond à une réelle demande dans ce quartier. On peut s’en réjouir pour la dynamique de nos commerces, pour manger à une bonne table ou pour assister à un spectacle.» L’objectif, à terme, est de proposer un parking aux quatre points cardinaux de la Corbeille: c’est désormais le cas au sud avec le Grognon, c’est en cours à l’est au quartier des Casernes. Il ne reste que l’ouest avec l’actuelle place du palais de justice et enfin, un dossier plus épineux, au nord avec le centre commercial du Square Léopold.


Nos dernières videos