Multilive: Allemagne - Hongrie (2-2) et Portugal - France (2-2)

Multilive: Allemagne - Hongrie (2-2) et Portugal - France (2-2)

Suivez l’apothéose de cette phase de groupe. -

Les dernières rencontres de la phase de groupes sont disputées ce mercredi soir.

Koundé et Tolisso titulaires avec la France contre le Portugal

Jules Koundé (22 ans), jamais appelé en équipe de France avant l’Euro, a été préféré au latéral droit habituel Benjamin Pavard pour affronter le Portugal de Cristiano Ronaldo mercredi (21h00) à Budapest en clôture du groupe F, selon les compositions d’équipe publiées par l’UEFA.Le sélectionneur des champions du monde Didier Deschamps, assuré au coup d’envoi de participer aux huitièmes de finale, a procédé à deux autres changements par rapport à l’équipe de départ accrochée 1-1 par la Hongrie samedi: le défenseur Lucas Hernandez et le milieu Corentin Tolisso sont titulaires, aux dépens de Lucas Digne et Adrien Rabiot.

À gauche de la défense, Lucas Hernandez retrouve sa place après l’intérim de Lucas Digne lors du dernier match, disputé à 15h00 sous une forte chaleur. Adrien Rabiot sort du «onze» de départ au profit de Corentin Tolisso, placé sur le côté droit du duo formé par Paul Pogba et N’Golo Kanté. La ligne d’attaque reste inchangée avec Antoine Griezmann, l’unique buteur français contre les Hongrois, aux côtés de Kylian Mbappé et Karim Benzema, à la recherche de son premier but depuis son retour surprise en équipe de France.

Côté portugais, le sélectionneur Fernando Santos compte évidemment sur son capitaine Cristiano Ronaldo pour dynamiter la défense tricolore, même si le buteur de la Juventus Turin n’a jamais réussi à la percer en six rencontres précédentes. L’icône de 36 ans, deuxième meilleur marqueur de l’histoire des sélections (107 buts, contre 109 pour l’Iranien Ali Daei), évolue avec Bernardo Silva et Diogo Jota devant un milieu garni par le Parisien Danilo Pereira, le Lillois Renato Sanches et Joao Moutinho, préféré à Bruno Fernandes.

Devant le gardien Rui Patricio, l’axe de la défense est occupé par le vétéran de 38 ans Pepe et par le jeune talent Ruben Dias, tout juste désigné à 24 ans meilleur joueur de Premier League après sa saison éclatante sous le maillot de Manchester City.

En cas de victoire, la France est assurée de conserver la première place du groupe F, ce qui lui garantit d’affronter la Suisse ou l’Ukraine lundi 28 juin à Bucarest en huitièmes de finale. La deuxième place l’envoie à Londres le 29 juin contre l’Angleterre. Avec trois points en deux matches, le Portugal n’a pas encore sa qualification en poche. Un match nul lui suffit néanmoins.

L’Allemagne contre la Hongrie sans Müller, remplacé par Sané

L’Allemagne affronte mercredi à Munich la Hongrie (21h00) dans un match décisif du groupe F sans son leader d’attaque Thomas Müller, blessé à un genou, selon la composition communiquée par l’UEFA.Le sélectionneur Joachim Löw avait entretenu un mince espoir jusqu’à mardi, et l’attaquant du Bayern figure tout de même sur la feuille de match. Il est remplacé nominalement par Leroy Sané, son coéquipier en club, au profil très différent d’ailier dribbleur qui excelle en un contre un.

L’absence de Müller va modifier l’animation offensive, le Bavarois étant un électron libre qui sert énormément de relais à ses partenaires et n’hésite pas à reculer pour mieux surgir en profondeur dans le dos des défenses. Pour le reste, Löw continue à faire confiance à sa défense à trois Matthias Ginter-Mats Hummels-Antonio Rudiger, flanquée des très offensifs latéraux Joshua Kimmich et Robin Gosens, l’homme du match contre le Portugal (4-2). L’Allemagne se qualifiera si elle fait match nul ou si elle gagne. La Hongrie en revanche doit impérativement l’emporter pour jouer les 8e de finale.

Le sélectionneur des Magyars, l’Italien Marco Rossi, a aligné sans surprise son équipe type, la même qui avait débuté le match contre la France (1-1).

Suivez le multilive en direct

Nos dernières videos