CORONAVIRUS

Israël réinstaure certaines mesures pour lutter contre le variant Delta

Israël réinstaure certaines mesures pour lutter contre le variant Delta

- AFP

Le ministère de la Santé a annoncé mercredi que les règles devaient entrer immédiatement en vigueur.

Israël a réimposé mercredi certaines restrictions pour lutter contre la propagation du coronavirus après un pic d’infections alimentées par le variant Delta. Les masques sont ainsi à nouveau requis aux postes frontaliers, dans les installations médicales et dans le principal aéroport international.

En outre, des amendes équivalant à environ 1.500 dollars seraient désormais imposées aux parents dont les enfants enfreignent les règles de quarantaine.

Les personnes vaccinées ou guéries devront pour leur part se mettre en quarantaine si elles ont été en contact avec une personne infectée par un «variant dangereux» du coronavirus, y compris lors d’un voyage en avion. Celles et ceux qui ont été vaccinés ou guéris du coronavirus étaient auparavant exemptés de l’obligation de quarantaine.

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a parlé mardi soir d’une «nouvelle épidémie» de coronavirus dans le pays et a appelé les Israéliens à ne pas voyager à l’étranger sans raison.

Pour le deuxième jour consécutif, plus de 100 nouveaux cas ont été enregistrés en 24 heures, a annoncé mercredi le ministère de la Santé. La plupart d’entre eux sont liés au variant Delta du virus, selon des responsables. Parmi les personnes nouvellement infectées en Israël figurent de nombreux jeunes.

+ LIRE AUSSI | Covid: hausse des cas en Israël, crainte d’une «nouvelle vague» due au variant Delta

Dans ce pays de 9 millions d’habitants, plus de 5,5 millions de personnes ont reçu une injection de vaccin contre le Covid-19 et environ 5,2 millions de personnes ont également reçu la seconde, bénéficiant d’une couverture vaccinale complète.



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos