SOCIÉTÉ

Les pistons sont souvent décisifs pour trouver un emploi

Les pistons sont souvent décisifs pour trouver un emploi

stock.adobe.com

Un Belge sur six a été recruté chez son employeur actuel par le biais de connaissances personnelles, estime mercredi une enquête du spécialiste RH SD Worx.

Le pourcentage est égal pour les nouvelles recrues qui sont passées par un site d’offre d’emplois alors que les réseaux sociaux se révèlent comme les moyens les moins efficaces.

Selon l’étude qui a interrogé quelque 1.000 personnes, les sites d’offres d’emploi (16%) et les connaissances personnelles (16%) sont les canaux les plus utilisés pour trouver un nouveau travail. Ils devancent la page emploi du site web de l’employeur (11%), tandis que 10% des personnes recrutées ont été abordées personnellement par l’employeur. Par ailleurs, 9% sont passés par une agence d’intérim ou un service d’aide à l’emploi des pouvoirs publics et 7% par un bureau de recrutement et de sélection.

Des canaux comme LinkedIn (3%), Twitter (3%) et Facebook (1%) figurent par contre tout en bas de la liste. Les médias sociaux ont cependant une marge de progression importante avec l’arrivée de nouvelles générations sur le marché de l’emploi. «La guerre des talents fait toujours rage et les entreprises ont tout intérêt à investir dans ces canaux pour trouver les bons profils», ajoute Cathy Geerts, «Chief HR Officer» chez SD Worx. «Investir dans l’image de marque d’employeur aide les entreprises à attirer des candidats potentiels.»

Nos dernières videos