article abonné offert

75 ANS ITALIE-BELGIQUE

«Mon bonheur, c’est en Belgique que je l’ai trouvé»

«Mon bonheur, c’est en Belgique  que je l’ai trouvé»

Andrea Piran a quitté l’Italie pour la région liégeoise, où il a notamment travaillé comme mineur. - ÉdA - C.Dem

En quête d’une vie meilleure, Andrea a quitté sa Vénétie natale au début des années 60. Aujourd’hui, il a gagné son pari.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 26 des 811 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos