article abonné offert

BEAURAING

Tornade de Beauraing: des caddies chargés de nourriture et boissons

Tornade de Beauraing: des caddies chargés de nourriture et boissons

Le bon cœur a répondu à l’appel de détresse. ÉdA

Face au drame de ce samedi, des mains se sont tendues. Un peu de chaleur dans une période difficile à vivre. Beaucoup de cœur a été donné.

La société, un monde individualiste? Les évènements qui ont secoué la cité mariale ont montré le contraire. Dès dimanche, de nombreux bras étaient là pour venir en aide..

En voisins, les habitants de la commune se sont présentés pour offrir leurs services. L’entraide a également été de mise entre les professionnels présents pour protéger les habitations touchées. «Des couvreurs sont venus d’un peu partout pour apporter leur aide. Entre eux, ils s’aidaient», confie un membre de la cellule communale.

Toujours relogés à l'hôtel

Au sein de la Commune, on n’est pas non plus resté les bras croisés. Toutes les équipes étaient sur le pont pour venir en aide et commencer à évacuer les déblais. Un véritable porte à porte a été réalisé en collaboration avec le service des secours afin d’écouter les demandes des citoyens dans le besoin. Le CPAS a également effectué ce type de visite. Il est question de s’assurer que tous les besoins sont rencontrés et particulièrement celui de se loger en sécurité. Ce lundi, des gens étaient toujours relogés dans un hôtel. Il faut s’atteler à trouver des solutions durables. Il y a une bonne dizaine d’habitations inhabitables.

Défilé de caddies

Les commerçants locaux ne sont pas restés insensibles. Une grande chaîne de magasins a fait circuler durant toute la journée du dimanche des caddies chargés de nourriture et de boissons. Une autre a ouvert rapidement ses portes afin que les professionnels puissent se fournir en matériel quelques heures après le drame.

Frites, sandwichs...

Un jeune homme de la région, Junior Baudart, a descendu sa friterie pour apporter un peu de chaleur aux personnes sinistrées. Différents restaurateurs ont également écouté leur cœur pour apporter un peu de douceur. Tantôt des sandwichs à la main, tantôt des produits italiens ont été distribués. Un entrepreneur en parc et jardin, Pablo Maene, a également offert ses services.

À la Commune, il y a eu une avalanche d’offres d’aide. Des habits, des propositions de logement…, les propositions étaient généreuses. Le CPAS centralise les manifestations de solidarité. La présidente du centre public d’action sociale, Marie-Claire Dardenne, indique que l’on n’est pas dans le cas de figure d’une inondation. Les personnes ont encore de quoi se vêtir. Avant tout, il est bon de contacter la Commune pour connaitre précisément les attentes.


Nos dernières videos