BLEGNY

PHOTOS & VIDÉOS | Blegny-Mine: incroyable et authentique vestige de nos charbonnages wallons

Celui qui abrite l’ancien charbonnage d’Argenteau-Trembleur, en région liégeoise, est l’un des quatre sites miniers d’Europe dont les galeries souterraines se visitent depuis le puits d’origine: une mise en abîme des plus authentiques pour une visite à couper le souffle… et casser les oreilles! De quoi véritablement saisir l’espace d’un moment le quotidien dantesque que vivaient les mineurs de nos charbonnages.

AVANT DE LIRE

Dans le cadre des commémorations du 75e anniversaire de «l’accord charbon», L’Avenir est parti aux quatre coins de la Wallonie à la rencontre de nombreux acteurs de cette époque.

Vous pourrez retrouver l’ensemble des témoignages, des histoires, des chiffres, des reportages vidéos ainsi que les multiples angles traités à cette occasion dans un dossier spécial

+ ACCÉDER AU DOSSIER | 23 juin 1946 - 23 juin 2021 : 75 ans de l’accord charbon entre la Belgique et l’Italie

L’histoire industrielle de Belgique est indissociablement liée à certains de ses charbonnages, dont quelques-uns des plus fameux se situent en territoire wallon.

Preuves de l’incroyable témoignage du passé qu’ils offrent aux générations nouvelles, quatre de ces sites miniers wallons sont reconnus depuis juillet 2012 comme patrimoine mondial de l’Unesco: il s’agit du Grand-Hornu (du côté de Mons), du Bois-du-Luc (sur le territoire de La Louvière), du Bois du Cazier (à Marcinelle section de la commune de Charleroi) et de Blegny-Mine (situé en Basse-Meuse, au Nord-Est de Liège).

Parmi ces quatre sites d’exception, Blegny-Mine présente la particularité de compter parmi les très rares mines de charbon d’Europe dont les galeries souterraines sont encore accessibles aux visiteurs via le puits d’origine.

+ VOIR | Découvrez notre reportage vidéo dans les sous-terrains de Blegny-Mine ci-dessus, en tête de l’article

+ VOIR AUSSI | 75 ans de l’accord charbon : « Ne pas oublier le sacrifice de nos parents »

«Il s’agit du site où l’on a exploité la dernière mine de charbon dans le bassin liégeois, présente Jacques Crul, le directeur de Blegny-Mine. Celui-ci a connu huit siècles d’exploitation et cela s’est terminé le 31 mars 1980

Ce sont en réalité les moines de l’abbaye voisine de Val-Dieu qui ont commencé vers 1550 à exploiter le site, aujourd’hui sur le territoire de la commune de Blegny. «Les frères Corbesier ont ensuite fondé une société anonyme avant que plusieurs sociétés se succèdent alors dans l’exploitation», ajoute Jacques Crul.

Quant à la partie qui demeure aujourd’hui visible, elle remonte au 19e siècle: «En 1849 avec le puits Marie», précise encore le directeur.

PHOTOS & VIDÉOS | Blegny-Mine: incroyable et authentique vestige de nos charbonnages wallons
Le bâtiment abritant l’ancien puits Marie sert aujourd’hui de musée de la mine. Romain VEYS

Le lavoir-triage de briques rouges, symbole de Blegny-Mine

Lorsqu’éclate la Seconde Guerre mondiale, le site est partiellement détruit avant d’être reconstruit. «Il s’agit des bâtiments qui abritent la célèbre tour et le lavoir-triage, qui sont en quelque sorte les symboles de Blegny-Mine aujourd’hui

PHOTOS & VIDÉOS | Blegny-Mine: incroyable et authentique vestige de nos charbonnages wallons
Le lavoir-triage Romain VEYS

PHOTOS & VIDÉOS | Blegny-Mine: incroyable et authentique vestige de nos charbonnages wallons
La tour surplombant le puits descendant dans les galeries. Romain VEYS

L’impact de «l’accord charbon» sur le site de Blegny-Mine

En 1946, lorsque la Belgique et l’Italie signent l’accord du 23 juin, lequel prévoit un échange de main-d'œuvre contre d’importantes quantités de charbon, des mineurs d’origine italienne arpentent déjà les galeries de celui que l’on appelle alors le charbonnage d’Argenteau-Trembleur.

«Avant la guerre, c’était les sociétés charbonnières elles-mêmes qui allaient démarcher en Italie pour y trouver la main-d’œuvre dont elles manquaient ici, rappelle Jacques Crul. Avec cet accord, chaque charbonnage a reçu la possibilité d’aller puiser dans ce réservoir de main-d'œuvre qui arrivait semaine après semaine en train depuis Milan. »

Comme dans les autres charbonnages, le site de Blegny-Mine a pu tirer parti de cet accord pour gonfler sa main-d'œuvre.

PHOTOS & VIDÉOS | Blegny-Mine: incroyable et authentique vestige de nos charbonnages wallons
Cette photo d’archive date de 1946: on peut y voir des mineurs posant devant la célèbre tour du charbonnage d’Argenteau-Trembleur (aujourd’hui Blegny-Mine), parmi lesquels les premiers mineurs italiens arrivés sur le site via «l’accord charbon» conclu le 23 juin entre la Belgique et leur pays. (c) Blegny-Mine

«Contrairement à d’autres charbonnages en région liégeoise si l’on va du côté de Saint-Nicolas, de Seraing ou de Jemeppe par exemple, les Italiens n’ont pas été la main-d'œuvre principale, nuance toutefois le directeur. Il y a eu également de nombreux Turcs qui, à un moment, étaient même plus nombreux que les Italiens

L’infernal quotidien des mineurs

Comme précisé en amont, le grand intérêt du site aujourd’hui réside dans le fait qu’il offre la possibilité de se rendre véritablement compte de l’infernal quotidien des mineurs d’autrefois.

Si les galeries les plus profondes ne sont plus accessibles («Il fallait pomper l’eau en permanence, ce qui représentait un coût exorbitant», explique Maryline, guide locale et grande connaisseuse du site, de son histoire et de son fonctionnement), les visiteurs sont invités à descendre dans le puits d’origine pour atteindre -30 et -60 mètres sous terre, et y découvrir la noirceur des lieux.

PHOTOS & VIDÉOS | Blegny-Mine: incroyable et authentique vestige de nos charbonnages wallons
Difficile d’imaginer que ces galeries obscures grouillaient autrefois de mineurs par dizaines. Romain VEYS

Les entrailles de la terre

« Il faut imaginer qu’aujourd’hui le site est calme, mais qu’autrefois il y avait un bruit constant et assourdissant», fait ainsi remarquer la guide Maryline, avant, à de multiples reprises de la visite, d’activer divers outils (marteau-piqueur à air comprimé, ventilateurs et autres locomotives servant à extirper les wagons - dits «berlines» - chargés de charbon).

PHOTOS & VIDÉOS | Blegny-Mine: incroyable et authentique vestige de nos charbonnages wallons
Ce marteau-piqueur à air comprimé servait à percer les parois afin de vérifier qu’il n’y avait pas de poche d’eau de l’autre côté. Romain VETS

«Imaginez ces mineurs qui travaillaient en permanence dans ce bruit, il fallait crier pour se faire comprendre, il y faisait sombre, le travail était physiquement difficile...» Sans parler de la peur constante de tomber sur un coup de grisou, voire un coup d’eau.

PHOTOS & VIDÉOS | Blegny-Mine: incroyable et authentique vestige de nos charbonnages wallons
Une berline stationne dans l’antique galerie située à 30 mètres sous le niveau du sol. Romain VEYS

Le travail de surface

Outre les entrailles de la terre, le site de Blegny-Mine permet également de visiter la galerie par laquelle les wagons (ou «berlines») remontaient pour gagner ensuite le lavoir-triage, l’atelier ou le terril voisin.

PHOTOS & VIDÉOS | Blegny-Mine: incroyable et authentique vestige de nos charbonnages wallons
Depuis la galerie surélevée (12 mètres au-dessus du niveau du sol), les berlines remplies de résidus de roche s’en vont vers le terril. Romain VEYS

Le musée situé dans le bâtiment abritant l’ancien puits propose lui aussi une foule d’objets en lien avec la mine et l’histoire de celle-ci.

Mais aussi: un terril, un mini-train et des canaris

Si le site offre donc un incroyable et surtout authentique vestige patrimonial de l’industrie charbonnière de Belgique, voire d’Europe, Blegny-Mine se présente également comme «un site touristique».

+ VOIR | Découvrez la présentation du site par Laure-Anne Gentges, responsable communication et scénographie du site, dans notre vidéo ci-dessous

«Car nous disposons aussi de tout un espace vert, explique Laure-Anne Gentges, chargée de communication. Celui-ci comprend notamment un certain nombre de balades autour du terril, un endroit de pique-nique pour les familles avec trois plaines de jeux, un petit parc animalier qui recense des animaux ayant un lien avec l’histoire des charbonnages et un étang, sans oublier les mini-trains touristiques qui offrent la possibilité d’une balade commentée pour découvrir le pays de Herve, les vergers et l’ensemble du paysage de la région

Infos et réservation: blegnymine.be/fr - domaine@blegnymine.be - +32 (0)4 387 43 33

Adresse: Rue Lambert Marlet, 23 - 4670 Blegny


Nos dernières videos