article abonné offert

SANTÉ

La perruque, pas un produit de luxe

La perruque, pas un produit de luxe

Une prothèse capillaire coûte en moyenne 750 euros. Seventyfour – stock.adobe.com

Abaisser le taux de TVA de 21 à 6% sur les prothèses capillaires pour les personnes ayant subi une chimiothérapie par exemple. L’idée fait son chemin. Un texte est en préparation.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 34 des 1123 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos