BASKET

Les Belgian Cats relancent leur Euro en battant la Slovénie dans leur 2e match de poule

Les Belgian Cats relancent leur Euro en battant la Slovénie dans leur 2e match de poule

- BELGA

Battue par la Bosnie-Herzégovine jeudi en ouverture du groupe C, la Belgique a donc bien réagi.

Victimes de marque du premier jour avec l’Espagne, double tenant du titre, surprise elle par la Biélorussie à Valence (54-53), les Belgian Cats, dos au mur après leur revers contre la Bosnie-Herzégovine se sont rattrapées vendredi à Strasbourg. Doublement. Avec un succès. Et un average conséquent: +20. De quoi redonner un espoir de première place du groupe.

Face à la Slovénie, la Belgique s’est en effet réveillée pour son 2e match du championnat d’Europe de basket féminin dans le groupe C s’imposant 92-57. Le bilan comptable est désormais à l’équilibre et tout se jouera dimanche contre la Turquie, autant la première place que l’élimination directe sont encore du domaine du possible.

Avec une première phase pour un panier facile de Julie Allemand, de quoi donner la confiance, puis deux stops défensifs et quatre marqueuses différentes, la Belgique menait 8 à 2 et était partie sur les chapeaux de roue. Bien plus agressives que la veille, tant en attaque qu’en défense, la clé de la réussite, les Cats étaient, certes avec un jour de retour, rentrées dans leur Euro.

Cela simplifiait singulièrement le cours du jeu. A 25-14 à la 10e et les Belges avaient l’emprise sur le match. D’autant que le ballon circulait beaucoup mieux et bien plus vite. L’écart s’en ressentait 39-21 au quart d’heure.

Hormis Eva Lisec (11 pts), les Slovènes n’avaient pas droit au chapitre, d’autant que Hanne Mestdagh alignait 8 points de suite et son troisième panier à trois points (sur trois) pour faire 47-21. Cela se poursuivait jusqu’à la pause atteinte sur la marque de 55-29 soit, en une mi-temps, le total de points marqués la veille.

Autre vent de fraîcheur bienvenue dans la fournaise de la salle non climatisée Covid oblige, Hanne Mestdagh (13), Antonia Delaere (13) et Kyara Linskens (14) avaient enfin épaulé le trident Allemand-Meesseman-Kim Mestdagh.

Vu la tournure des événements, l’average devenait l’objectif prioritaire suivant des Belgian Cats. Maintenir l’écart et si possible le creuser. À partir de 30 points, la Belgique refaisait son avantage perdu la veille face à la Bosnie (-15). Mission accomplie avec un écart de 35 points. Une victoire slovène contre la Bosnie et un succès belge contre la Turquie offrirait la première place du groupe à la Belgique au bénéfice d’un meilleur average dans les matches entre les trois équipes qui compteraient deux victoires.

Emma Meesseman a terminé avec 23 points (7 rebonds), Kim Mestdagh avec 11 unités (6 rebonds, 5 assists) et Julie Allemand avec 10 assists au compteur (6 points).

Plus tôt dans la journée, la Bosnie-Herzégovine, victorieuse de la Turquie (64-54), avait pourtant remis en doute l’idée d’une première place possible de la poule pour la Belgique, synonyme de quart de finale direct. Il faudra en effet compter les points de leurs confrontations directes en cas d’égalité à trois si d’aventure Bosniennes, Slovènes et Belges s’y retrouvaient dimanche.

Avant d’affronter la Turquie dimanche (15h00), la Belgique aura déjà le résultat de Slovénie/Bosnie-Herzégovine, en espérant une victoire slovène (et d’un point suffit). De quoi préciser encore plus, la place des Belges dans leur poule, sachant qu’une 3e place permettrait, quand même, d’éviter la France en quarts de finale, l’un des objectifs des Belgian Cats en arrivant à l’Euro.

Le premier du groupe rejoint les quarts de finale. Le 2e et 3e croisent dans un barrage (8es de finale) avec, respectivement, le 3e et 2e du groupe D (avec la France, la Russie, la République tchèque et la Croatie). La phase finale se poursuivra à Valence samedi et dimanche. Le top 6 de ce championnat d’Europe obtient un ticket pour les tournois de qualifications en vue de la Coupe du monde 2022 en Australie (du 22 septembre au 1er octobre).

Nos dernières videos