Non, le RAVeL 44a n’est pas encore accessible

Non, le RAVeL 44a n’est pas encore accessible

Il ne faut pas songer à déjà emprunter le RAVeL entre Stavelot et Sart-Station. Romain RIXHON

Contrairement à ce qui a pu être indiqué sur Facebook, la L44a n’est pas encore accessible pour les piétons et cyclistes.

1. RAVeL: patience Le conseiller CitoyenS Pierre Erler s’est fait le relais de Stavelotains qui, le week-end dernier, ont emprunté le RAVeL 44a pensant que celui-ci était praticable. Une information en ce sens avait en effet été publiée sur Facebook puis relayée par un échevin. «Or, ils se sont retrouvés confrontés à des engins de chantier. Leur sécurité étant mise en péril. Quand sera-t-il réellement ouvert? C’est assez confus comme situation», a interrogé l’élu. «Un échange de mail a été mal interprété par notre échevin du Tourisme, juste avant qu’il ne prenne congé de ses fonctions pour raisons de santé. C’est plutôt lors des congés du bâtiment, donc en juillet, que ce sera possible d’y passer. Mais nous ne savons pas encore sur quels tronçons», a répondu Fabien Legros (LB).

2. Débat sur la gestion de la dette Comme toujours lorsque ce point est évoqué en conseil communal, majorité et opposition ont… opposé leurs points de vue relatifs à la gestion de la dette communale. Laquelle a augmenté de 7% en 2020, contre 10,9% l’année précédente. «C’est un point d’attention majeur pour nous, alors que l’économie montre des signes d’inflation et que beaucoup des emprunts de la Ville sont à taux variables», a pointé Fabrice Lebrun (CitoyenS). «Cette augmentation de la dette correspond à des investissements de longue durée. Nous avons fait une série d’acquisitions: ces projets vont agrandir le patrimoine global des Stavelotains. Ce sera donc profitable dans les prochaines années. Quand nous ne faisons rien, vous vous plaignez. Et si nous faisons des projets, forcément, cela demande de l’argent.»

3. Le pont de Ster sécurisé Avant que les bolides du WRC ne débarquent en terres stavelotaines, à la mi-août, il est prévu de mettre fin à la saga du pont de Ster, dépourvu de barrières de sécurité depuis un moment, a informé Fabien Legros, sur une question de Fabrice Lebrun.

4. Du changement dans le Stockeu et le thier de Coo Au cours des deux dernières décennies, plusieurs habitations ont été construites dans le Stockeu, rendant la numérotation actuelle incohérente. L’immeuble numéro 1, par exemple, est ainsi précédé… de quatre autres bâtiments. Une situation qui peut, en plus, poser des soucis aux services de secours. La Ville va procéder à la renumérotation de la rue. Il n’en coûtera rien aux riverains. Du côté du thier de Coo, une demande de permis d’urbanisme a été introduite pour la création de dix zones habitables. Un projet qui induirait l’élargissement de la chaussée, en plus de la création d’une nouvelle.


Nos dernières videos