TINLOT/CLAVIER

PHOTOS | Chaussée déformée: la N63 fermée pour 15 jours à hauteur de Tinlot

Un soulèvement de chaussés sur la N63 à Tinlot impose la fermeture totale de la nationale sur deux kilomètres, au niveau du pont de Soheit-Tinlot. Depuis hier, des déviations sont mises en place, via la rue du Centre. On parle de 15 jours de chantier. Evitez la zone en heures de pointe…

Les fortes chaleurs de ces derniers jours ont provoqué un important soulèvement de chaussée sur la route du Condroz (N63) à Tinlot, entre le pont de Soheit-Tinlot et les éoliennes (vers Terwagne). Les dégradations de la voirie sont telles que la nationale a été fermée à la circulation, dans les deux sens, depuis hier, jeudi. Vu la nécessité d’effectuer des travaux conséquents, la RN63 est bloquée totalement sur près de 2 kilomètres tant en venant de Liège, qu’en venant de Marche, et ce pour 15 jours.

«Les analyses prévoient des réparations en profondeur, pas seulement en surface: il faut refaire tout le soubassement en béton armé puis la finition en asphalte, explique la bourgmestre, Christine Guyot. C’est conséquent et cela prendra 15 jours. Par ailleurs, sur le tronçon fermé, un autre endroit problématique a été repéré et il sera lui aussi réparé.»

Hier, des déviations ont été mises en place en urgence par la zone de police du Condroz. Ainsi, tout le trafic est dévié via la rue du Centre à Soheit-Tinlot.

En venant de Marche, la circulation est déviée vers la rue du Centre via la sortie du zoning de Tinlot, en direction du carrefour dit «Levooz».

En venant de Liège, la circulation est là aussi déviée vers la rue du Centre (au carrefour dit «Levooz») en direction de la sortie Terwagne, après le zoning, en direction de Marche

Le temps des travaux, les poids lourds de plus de 7,5 tonnes sont exceptionnellement autorisés sur la rue du Centre.

Et, attention, le temps des déviations, la RN66 (qui va de Huy à Hamoir) perd sa priorité au carrefour avec la rue du Centre et la rue de Tantonville. Une signalisation adéquate sera mise en place à ce carrefour.

Notons aussi que les brettelles d’accès (RN66) au niveau du pont enjambant la RN63 sont fermées. Et la circulation sur tout le trajet de la déviation est limitée à 50 km/h.

L’accès à la rue Tillesse (que ce soit par la rue du Centre ou par la RN63) est interdit. Enfin, la rue Malplaquaye est mise en sens unique. On ne peut circuler que dans le sens rue du Centre/rue Malplaquaye.

«Jeudi, on a connu quelques couacs de circulation. Les automobilistes étaient surpris par les nouvelles mesures. Mais ce vendredi déjà, la situation s’est normalisée», explique la bourgmestre.

On s’en doute, cette fermeture inattendue de la nationale va provoquer, aux heures de pointe surtout, des embarras de circulation. Des files importantes sont attendues.

La police conseille donc d’éviter la zone et surtout, de respecter les limitations de vitesse. Car un accident est déjà survenu ce jeudi en fin d’après-midi

«La police sera présente pendant une grosse semaine sur les axes de déviations pour veiller au respect de la vitesse, précise Christine Guyot qui est en contact permanent avec le SPW. C’est en effet le SPW qui est responsable des deux nationales: la N63 et la N66. Nous avons eu deux réunions avec le service, une pour organiser les déviations, une pour tirer le bilan.»

Des panneaux de signalisation ont été enlevés: «Inconscient!», insiste la police

Ce vendredi matin, la police de la zone du Condroz a constaté que des individus avaient retiré la signalisation au niveau du pont qui enjambe la RN63 afin de pouvoir emprunter la route du Condroz en direction de Marche, pourtant bloquée. «Non seulement c’est interdit mais en plus cela peut occasionner des accidents, insiste la police locale. Nous rappelons qu’il y a un chantier avec des ouvriers qui travaillent. Merci de penser à eux!»


Nos dernières videos