VIDÉO | Opérations Talents : changer le regard sur la précarité

Des citoyens vivant dans des domaines d’habitat permanent animent des ateliers créatifs ouverts aux habitants de leur région.

Quels seront les lauréats de Générations solidaires ?

Cette semaine, vous allez découvrir les 10 associations nominées dans le cadre de l’opération Générations solidaires, initiée par L’Avenir, en collaboration avec la Fondation Roi Baudouin. Il s’agit de mettre en lumière des citoyens qui mettent en place des projets solidaires, inspirants et exemplaires !

Ces 10 associations ont participé à la 5e édition de notre appel à projets qui a connu une magnifique participation avec 134 dossiers de candidature reçus.

Le jury indépendant mis en place avec la Fondation Roi Baudouin a désigné les 10 nominés et les 5 écoles. Ceux-ci seront mis à l’honneur lors de la remise des prix le 24 juin à Namur. Les 3 associations lauréates (parmi les 10 nominés) et les 5 écoles recevront leurs prix. Découvrez ces 15 projets citoyens dans le supplément rédactionnel consacré à Générations solidaires, ce jeudi 24 juin dans L’Avenir.

www.generations-solidaires.be

«Des bons à rien, voilà comment on nous voit trop souvent», confie Johann. Sous le préau du domaine ouvert à tout vent, celui-ci prépare le festival Opérations Talents qui aura lieu du 9 au 14 août à Hastière. Avec Brigitte, sa femme, il vit dans un chalet sur le Domaine du Bois de Lens, un des 34 domaines d’habitat permanent composé de chalets et de caravanes mal isolés sur la commune d’Hastière, dans la région namuroise.

Pas question de rester les bras croisés même si les difficultés s’amoncellent dans le quotidien précaire de ces centaines de familles aux revenus modestes. Johann, Brigitte, Patricia, Christine, Benjamin, Robert, Céline et d’autres ont rejoint le groupe local Pays des Vallées de ATD Quart-Monde créé par un couple de bénévoles, Monique et Marc De Smedt-Couillard.

 

Changer le regard sur soi et faire évoluer le regard des autres.

 

Depuis 8 ans, ils multiplient les initiatives pour casser les préjugés. «Adultes, jeunes et enfants vivant dans des Domaines d’Habitat Permanent sont souvent perçus comme un poids pour la communauté, et nombreux sont ceux qui ont intégré ce regard, explique Monique. Beaucoup sont ou ont été orientés vers l’enseignement spécialisé. Ils disent: “C’est comme si on était moins que les autres, qu’on ne comptait pas.” Cette situation provoque beaucoup de tensions entre eux. Prouver que ces personnes qui ont des capacités, des talents, sont utiles à la communauté. Par-là, transformer le regard qu’elles portent sur elles-mêmes et le regard que les autres portent sur elles. Faire évoluer les relations entre les uns et les autres: construire des solidarités à partir d’un projet partagé.» Il s’agit aussi d’éviter de rester entre soi. Durant les six jours du festival en août, les habitants vont animer des ateliers créatifs (peinture sur verre, jeu d’échecs, fleurs de laine…).

«Les Opérations Talents cherchent en permanence à atteindre les plus pauvres, les plus exclus… des habitants des Domaines et plus largement, de la région, non pas pour bâtir un projet à part qui les maintiendrait dans un ghetto, mais qui leur permet de se retrouver au cœur de la communauté, au service des autres, pour avancer tous ensemble», précise Monique.

Changer le regard sur soi et faire évoluer le regard des autres est en soi un fameux challenge. Mais les bénévoles planchent aussi sur ce qui leur pourrit la vie de tous les jours: la mobilité est un enjeu majeur avec très peu de bus, pas de moyens pour acquérir une voiture, des taxis sociaux trop coûteux. Monique soutient aussi de jeunes parents illettrés relégués dans l’enseignement spécialisé pour faire reconnaître leurs droits et leurs compétences de parents.

Les Opérations Talents se construisent avec des bouts de ficelle, mais avec la résilience des habitants résolus à combattre le cercle infernal de la pauvreté et des préjugés. Avec chaleur humaine et humour!

 

Besoins d’animateurs et de chauffeurs toute l’année!

La commune d’Hastière soutient les Opérations Talents – mis en place par la locale Pays des vallées de ATD Quart-Monde – par des prêts de tables, de chaises, de livres… Le bibliobus sillonnait les domaines, mais est à l’arrêt faute de personnel. Les besoins restent donc criants et vous pouvez y remédier! La locale aimerait un soutien au niveau du secrétariat, des transports, de l’animation des groupes, des relations publiques. «Le soutien et la formation seraient bien entendu assurés pour ceux qui nous rejoindraient», précise Monique De Smedt-Couillard.

Pour l’Opération Talents 2021 (du 9 au 14 août), la locale recherche des animateurs, en particulier des adolescents (musique, graff, danse, etc.) et un animateur disposant de compétences “petite enfance” (1-6 ans). Il manque aussi des chauffeurs pour le transport des membres du groupe n’habitant pas le Domaine.

paysdesvallees@quartmonde.be www.atd-quartmonde.be


Nos dernières videos