ANIMAUX

Le zoo de Planckendael accueille trois oisillons ibis chauves

Trois oisillons de plus sont attendus dans un autre nid. Le zoo de Planckendael participe au programme européen de reproduction de l’ibis chauve.

Le zoo de Planckendael a vu éclore trois oisillons de l’espèce ibis chauve, aussi appelée ibis érémite, au début du mois de juin, a annoncé le parc animalier jeudi.

L’ibis chauve est une espèce en voie d’extinction, qui ne compte que quelques centaines d’individus à peine à l’état sauvage et qu’on ne trouve plus qu’au Maroc, en Turquie et peut-être en Syrie. Ces oiseaux se trouvaient cependant par le passé en Europe, dans les Alpes centrales en Italie, en Allemagne, en Suisse, en Autriche, ainsi qu’en Espagne. Avec la chasse, ses sites de nidification et son habitat perturbés, l’espèce a peu à peu disparu de ces régions.

Le zoo de Planckendael participe au programme européen de reproduction de l’ibis chauve, dirigé en Autriche. Un plan de réintroduction dans la nature existe également, mais il est difficile à mettre en place en Europe, car la migration vers le sud, nécessaire pour la survie de ces oiseaux à l’hiver, n’est pas innée. Les scientifiques tentent donc de leur apprendre à suivre un avion ultra-léger depuis l’Autriche.

Les jeunes du zoo de Planckendael n’ont pas encore la tête chauve ou la crête noire de leurs parents. Leur bec prendra à l’âge adulte une forme longue et courbée qui leur permettra de débusquer insectes, larves et vers.

Nos dernières videos