BIERE

Danemark-Belgique: 3 brasseries danoises probablement meilleures que Carlsberg

Danemark-Belgique: 3 brasseries danoises probablement meilleures que Carlsberg

Une campagne de pub Carlsberg de 1982. Le géant brassicole danois est partenaire de l’équipe nationale de football depuis 1978. La marque est célèbre dans le monde entier mais d’autres brasseries danoises plus modestes méritent aussi que, supporter ou pas, vous trempiez vos lèvres dans leur mousse. Carlsberg

Le match entre Belgique et Danemark est aussi un match brassicole puisque les deux pays hébergent deux géants industriels de la bière. Mais comme nous, les Danois brillent aussi par leurs bières artisanales. Voilà trois brasseries danoises à tenir à l’oeil.

Les Diables rencontrent les Dynamites danoises ce jeudi et il n’y a pas que sur la pelouse que le duel s’annonce explosif. Parce qu’avec leurs étiquettes nationales, Belgique et Danemark se partagent la plus grosse part du gâteau brassicole mondial. AB Inbev, qu’on ne présente plus chez nous, est leader mondial comme l’est la bande à Lukaku sur le terrain. Carlsberg est quant à lui le 4e groupe planétaire. Les deux conglomérats rassemblent des centaines de marques, produites sur les 5 continents. Entre les deux, se classent le néerlandais Heinekken et le chinois China Resources.

Ce jeudi 17 juin, les deux marques étendards de ces géants industriels seront forcément décapsulées à travers tout le continent. Pour Jupiler, ça se passera surtout en Belgique puisque, avec 55 % du marché, la pils officielle des Diables désaltère le marché noir-jaune-rouge avant tout. Le vert de Carlsberg, lui aussi partenaire des crampons nationaux, s’affichera sans doute plus largement: celle qui se prétend «probablement la meilleure bière du monde» est aussi une des plus consommée sur la planète, même si elle ne fait pas partie du top 10. On la boit dans 140 pays.

Danemark-Belgique: 3 brasseries danoises probablement meilleures que Carlsberg
Des fans danois et leur bière étendard en 1996, lors de l’Euro. Carlsberg

 

 

Mais pourquoi pas profiter de ce match pour découvrir des trésors artisanaux danois? Certes, les trois brasseries qu’on vous présente ici sont un peu moins réputées que celle à l’éléphant, mais «probablement meilleures», si vous nous permettez d’emprunter le slogan. Revue des troupes avec Antoine Pierson, caviste bière chez Malt Attacks à Saint-Gilles.

 

1Mikkeller: précurseur chéri des «beer geeks»

 

À tout seigneur, tout honneur, commençons par Mikkeller. Le nom de cette microbrasserie lancée en 2006 (et qui n’est plus si micro) vient de la contraction des patronymes de ses deux fondateurs: Mikkel Borg Bjergsø et Kristian Klarup Keller.

Danemark-Belgique: 3 brasseries danoises probablement meilleures que Carlsberg
Mikkeller a longtemps brassé dans des installations étrangères. Ce précurseur des brasseries artisanales modernes propose des «sans alcool» de haute qualité. ÉdA – Julien RENSONNET

«Dès le départ, Mikkeller tient une approche assez atypique dans le monde brassicole: ils sortent des centaines de bières par an, de tous les styles, des trucs de fou qu’on ne voyait nulle part ailleurs. À l’époque, ils sont les idoles des beer geeks», se souvient Antoine Pierson.

Mikkeller est alors une brasserie dite «fantôme», en ce sens que les Danois font brasser leurs recettes ailleurs. Dont chez De Proef, en Belgique. «Mais aussi chez Nøgne en Norvège ou aux USA». Mais désormais, Mikkeller brasse dans ses installations de Copenhague et, outre-Atlantique, de San Diego. Et possède des dizaines de bars et restos branchés.

Pour le match, vous pourriez tenter une bière sans alcool, «parmi les meilleures de cette gamme de bière qui a de plus en plus de succès».

 

2To Øl: deux bières, SVP

 

Dans le monde de la bière, tout se tient: les fondateurs de la brasserie To Øl(Tore Gynther et Tobias Emil Jensen) ont en effet été étudiants auprès de Mikkel Borg Bjergsø, fondateur de Mikkeller. «Autre lien avec leur aîné, mais aussi avec la Belgique: ils passent également par De Proef pour assurer leur production», pointe notre expert. «Jusqu’il y a peu, ils brassaient même 100% de leurs bières à Lochristi, dans la région de Gand».

Danemark-Belgique: 3 brasseries danoises probablement meilleures que Carlsberg
To Øl, ça veut dire «deux bières» en danois. Certains en boiront plus que 2 ce jeudi 17 juin devant le match Belgique-Danemark. ÉdA – Julien RENSONNET

L’étiquette fondée en 2010 brasse désormais à domicile. Elle s’est installée dans une ancienne usine alimentaire, au nord-ouest de l’île principale danoise, Seeland. Le site, très cool, combine brasserie et pub de dégustation. To Øl y prête ses installations à d’autres brasseurs, mais aussi des producteurs artisanaux de rhum, cidre et kombucha. Joli retour d’ascenseur.

«IPA, acides, stouts… Leur production est très contemporaine», résume Antoine Pierson. Alors que boire pour le match? Comme «To Øl» signifie «deux bières» en danois, voilà le double choix du Malt Attacks: la Gose to Hollywood aux oranges, acide fruitée et ses légers 3,8%, et la Dragon Fuel, une IPA fruitée à 7,2%.

 

3Dry & Bitter: toujours plus de houblon

 

Danemark-Belgique: 3 brasseries danoises probablement meilleures que Carlsberg
Dry & Bitter est connue pour ses bières très très houblonnées. ÉdA – Julien RENSONNET

Née en 2015, la brasserie Dry & Bitterest installée à Gørløse, petite ville au nord-est de Copenhague. Avec ses étiquettes soignées et psychédéliques, mais surtout d’«une excellence dans les styles américains très houblonnés comme les IPA, double IPA, New England IPA…», la petite dernière bénéficie d’une grosse cote chez les connaisseurs.

Le conseil de notre expert pour le match de ce soir: la Christian Bale Ale, une IPA légère à 4,6% et son nom en forme de jeu de mot avec celui du célèbre acteur.

 

Carlsberg: un bond en avant brassicole et un logo Art nouveau

Si aujourd’hui, Carlsberg et sa tentaculaire production industrielle ne titille plus trop les palais exigeants des «beer geeks», Antoine Pierson remarque que le monde artisanal brassicole doit encore aujourd’hui une fière chandelle à l’usine danoise.

«Carlsberg a marqué l’histoire de la bière parce que c’est l’une des premières brasseries à s’intéresser scientifiquement aux processus, lorsqu’on a arrêté de penser que le breuvage était l’œuvre de dieu».

Danemark-Belgique: 3 brasseries danoises probablement meilleures que Carlsberg
Le logo de Carlsberg remonte à 1904 et s’inspire des fondamentaux de l’Art nouveau. Ricochet64 – stock.adobe.com

C’est en effet en 1883 que le mycologue danois Emil Christian Hansen, employé par Carlsberg, isole la souche de levure qui a permis à Jacob Christian Jacobsen, fondateur de l’entreprise, de brasser sa première lager, la bière basse fermentation que les Belges appellent plutôt «pils». Le chercheur appelle sa levure «Saccharomyces carlsbergensis», en hommage à son employeur. Elle est identique à la Saccharomyces pastorianus découverte un peu plus tôt par Pasteur. «C’est un grand pas pour le secteur car, avant, la bière se brassait avec un mélange indistinct de levures et de bactéries», vulgarise Antoine Pierson.

Une dispute

Sachez encore que Carlsberg est nommée ainsi en hommage au fils du fondateur, Carl. Plus tard, les deux hommes se disputent et chacun dirige sa propre brasserie. Les deux fusionnent en 1906, bien après la mort du père-fondateur. Carl Jacobsen restera dans l’histoire comme un philanthrope, donateur notamment de la Petite Sirène qui fait la célébrité de Copenhague depuis 1913.

Dernier détail en lien avec la Belgique: le logo de la brasserie, identique depuis 1904, a été dessiné par l’architecte Thorvald Bindesbøll selon les principes esthétiques de l’Art nouveau, bien connu à Bruxelles.

 

Nos dernières videos