article abonné offert

ENSEIGNEMENT

Une question du CE1D Sciences a fuité: l’examen est maintenu

Une question du CE1D Sciences a fuité: l’examen est maintenu

Caroline Désir: on maintient l’épreuve. Pas la question. BELGA PHOTO ERIC LALMAND BELGA

Une question du CE1D Sciences a fuité. On maintient l’épreuve, décide Caroline Désir. Sans la question. Faut pas charrier quand même…

Le certificat d’études du premier degré du secondaire (CE1D) prévoyait une expérience pour son épreuve de sciences: un ballon de baudruche dans le goulot d’une fiole conique dite «erlenmeyer», de l’eau chaude, le ballon gonfle comme une montgolfière et est éjecté…

Ejectée, comme la question elle-même, qui a fuité hier sur les réseaux sociaux (sur le très populaire Tik Tok à tout le moins), avec la vidéo de l’expérience qui ne devait être téléchargeable que ce 17 juin à 7 heures du matin, sur une plateforme sécurisée.

Qu’est-ce qu’on fait? On maintient, tranche la ministre de l’Éducation Caroline Désir (PS).

 

«Les équipes sont prévenues»

 

Une fois alertée, l’administration a d’abord vérifié qu’il s’agissait d’une vraie fuite. Une fois que l’affaire a été confirmée, la ministre a pris sa décision: le CE1D Sciences est maintenu, mais il est expurgé de l’expérience dévoilée.

C’était la question 14 du livret 2. Elle valait 15 points sur 100 au CE1D Sciences, note Caroline Désir. On notera donc sur 85 au lieu de noter sur 100. Et les élèves seront prévenus qu’ils ne doivent pas y répondre.

«De nombreux élèves ayant pu en prendre connaissance de la question, sa fiabilité est largement compromise et son maintien risquerait de créer une inégalité de traitement entre les élèves.»

L’information a été communiquée aux équipes éducatives par circulaire, précise le cabinet.

«Le cabinet de la ministre de l’Éducation tient à préciser que toutes les procédures de sécurité prévues par la législation ont été respectées. Une enquête sera bien entendu menée pour identifier le ou les responsables», prévient-elle.

 

Le dernier mot

 

La ministre a fait savoir qu’elle était «évidemment désolée pour les élèves qui ont passé du temps à étudier pour préparer l’expérience».

Et de poursuivre: «L’annulation de cette partie de l’épreuve ne portera toutefois en rien préjudice à leurs chances de réussite. Toutes les autres questions sont en effet maintenues».

Le cabinet de Caroline Désir rappelle que «le conseil de classe a par ailleurs le dernier mot sur la réussite de l’élève et peut la prononcer, même en cas d’échec à l’épreuve externe, en prenant en compte l’ensemble de son parcours et des connaissances acquises durant l’année».

 

Il y a 6 ans...

 

On n’a pas oublié la session de juin 2015: il y a 6 ans, le CESS d’histoire était annulé la veille de l’examen des rhétos pour cause de fuite. L’intégrale des questions et des réponses de l’examen avait en effet été publiée sur Facebook.

Nos dernières videos