article abonné offert

VOYAGES

Certificat Covid belge: 10 questions pour tout comprendre

Certificat Covid belge: 10 questions pour tout comprendre

Le certificat Covid se présente sous forme de QR code qui peut être scanné. BELGA

Même s’il ne sera généralisé en Europe qu’à partir du 1er juillet, le certificat Covid à la sauce belge est disponible à partir de ce 16 juin. On vous explique tout.

Qu’il soit numérique ou imprimé, le certificat Covid sera pour les citoyens européens le sésame leur permettant de voyager dans les pays de l’Union européenne à partir du 1er juillet.

La version belge du certificat est disponible à partir de ce 16 juin. Elle a été présentée ce mercredi par ses concepteurs: la plateforme eHealth et Digitaal Vlanderen.

Voici, en quelques questions, les informations utiles pour le grand public.

 

 

1.À quoi ça sert?

 

Les institutions européennes ont accordé leurs violons pour instaurer à partir du 1er juillet un certificat Covid numérique. Il se présente sous forme de QR Code et permet, en cas de contrôle (un scannage du QR code), à un citoyen de prouver qu’il est «covid safe» et qu’il remplit bien les conditions pour pouvoir entrer dans un pays membre de l’Union européenne.

 

 

2.Trois types de certificats

 

Le certificat belge comporte en réalité trois types de certificats:

Un certificat de vaccination, disponible un jour après l’enregistrement de votre vaccination. Il reste valable un an après la date de vaccination complète (ce paramètre pourra être adapté/modifié en fonction de l’évolution de la pandémie et des connaissances)

Un certificat de test, disponible environ 1 h 30 après le traitement du test en laboratoire. Il est valable 72 h à partir de la réalisation du test.

Un certificat de rétablissement, pour les personnes ayant été testées positives au Covid et guéries depuis au moins 11 jours. Il est valable durant 180 jours à partir de la date de réalisation du test.

Les certificats sont fournis sur base des données de Vaccinnet pour les vaccins et de Sciensano pour les tests et les guérisons.

 

 

3.Comment se le procurer?

 

Le certificat peut être téléchargé sur l’application mobile CovidSafeBE ou sur le site web MaSante.belgique.be. Les sites régionaux de Brussels Health Network et du Réseau Santé wallon le permettent aussi.

Concernant l’application CovidSafeBE, elle est gratuite et quadrilingue (français, néerlandais, allemand, anglais). Elle fonctionne sur 96% des smartphones utilisés en Belgique, selon ses développeurs, à savoir sur les appareils Android (à partir de la version Android 5) et sur iOS à partir de l’iPhone 5S (iOS 12.5 au minimum).

Concrètement, l’application vous demande si vous avez été vacciné, testé ou rétabli du Covid-19 et vous indique les certificats dont vous disposez. Une authentification doit alors s’opérer. L’option l’a plus facile est l’utilisation du système «Itsme», sachant que d’autres options de connexion sont proposées.

 

 

4.Et si je n’ai pas de smartphone?

 

Tout le monde ne possède évidemment pas un smartphone, raison pour laquelle, sur demande auprès d’un centre d’appel (lire ci-dessous), un certificat peut être envoyé sur votre e-box, une plateforme permettant de recevoir des documents d’institutions publiques. Un certificat peut également être envoyé par courrier postal, mais uniquement un certificat de vaccination.

 

 

5.À quoi ressemble le certificat?

 

Certificat Covid belge: 10 questions pour tout comprendre
Frank Robben, responsable de la plateforme eHealth, présentait ce mercredi le certificat Covid belge. BELGA

Un QR code unique est créé pour chaque certificat, pouvant être scanné en cas de contrôle. Le document comprend aussi le nom, la date de naissance et la durée de validité.

Le QR code peut être présenté sur le smartphone, téléchargé et éventuellement imprimé à partir de l’application ou du site, ou présenté après avoir été reçu par courrier. Il est possible de plier le document imprimé de façon à ce que seul le QR code soit visible, et non les données personnelles.

 

 

6.Pour aller où?

 

Dans tous les pays de l’Union européenne, à partir du 1er juillet. En attendant, les règles actuelles de voyages restent en vigueur. Certains pays – comme la Grèce et la Croatie dès à présent – pourraient décider les citoyens européens munis de leur certificat avant cette date. Selon les informations fournies par la Commission européenne, le certificat sera aussi accepté dans l’espace économique européen (s’ajoutent l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège) et devrait l’être en Suisse.

Un point d’attention très important: il convient de vérifier les règles en vigueur dans le pays de destination peu avant le départ, puisqu’elles sont amenées à évoluer. C’est en effet à chaque pays de fixer les conditions d’acceptation des voyageurs. Elles sont accessibles et mises à jour sur le site reopen.europa.eu.

«Si vous traversez un pays, par exemple la France pour vous rendre en Espagne, il faudra aussi se renseigner sur les exigences françaises», précise Frank Robben, responsable de la plateforme eHealth.

 

 

7.Et le retour en Belgique?

 

Les voyageurs doivent aussi s’informer sur les conditions de retour en Belgique, en fonction de la zone dans laquelle ils se rendent. Un exemple parlant est celui de l’Espagne, qui accepte les tests antigéniques, tandis que la Belgique n’inclut que les tests PCR dans son certificat. Les conditions de validité du certificat pourraient donc ne pas être identiques, pour un vacancier, lors de son arrivée en Espagne et lors de son retour en Belgique. Une fois de plus: s’informer sur le site reopen.europa.eu sur les exigences de chaque pays.

Par ailleurs, le code couleur du pays de destination peut changer au cours du séjour, par conséquent les conditions du retour aussi. Les informations pratiques (test, quarantaine éventuelle) sont fournies le cas échéant aux voyageurs via le Passenger Location Form, qu’ils restent tenus de compléter.

Des développements futurs de l’application CovidSafeBE sont prévus, précisément pour y intégrer les critères d’acceptation des différents pays.

 

 

8.Pour qui?

 

Toute personne résidant en Belgique, à partir de 6 ans, et qui souhaite voyager dans un des pays concernés doit se le procurer. Chaque personne dispose de son propre certificat et chaque certificat est personnel. À noter que chacun peut individuellement disposer de plusieurs certificats: un à chaque injection du vaccin ou un par test réalisé.

Les parents ont automatiquement accès au certificat de leur enfant mineur d’âge en se connectant sur l’application.

Une fois de plus, les conditions d’accès aux territoires – y compris pour les 6-18 ans – sont fixées par les États. La Commission européenne recommande le principe de «l’unité familiale», à savoir que si des parents sont vaccinés et exemptés de quarantaine, leurs enfants mineurs devraient l’être aussi.

 

 

9.Et la vie privée?

 

C’est l’une des craintes parfois exprimées à propos du certificat Covid: quel risque pour les données personnelles? Les autorités et les concepteurs du certificat à la sauce belge se veulent en tout cas rassurants.

Les dispositions européennes en matière de protection de la vie privée sont exigeantes en la matière, explique Frank Robben. «On parle de données factuelles, sans interprétation possible: telle personne a reçu à telle date autant de microgrammes de tel vaccin», la personne effectuant le contrôle ne voyant que le QR code. «Le numéro de registre national n’y figure pas, par exemple. Nous avons choisi de minimiser au maximum les données figurant sur le certificat», poursuit-il.

La personne qui contrôle dispose d’une application de scanning, «mais cela s’effectue en local, sans connexion à une base de données», assure Frank Robben. Et en fonction des dispositions en vigueur dans le pays, elle pourra simplement confirmer ou non que le voyageur peut se trouver sur le territoire.

Les centres d’appel, par ailleurs, ne peuvent pas consulter ni transmettre des données personnelles.

 

 

10.Des centres d’appel

 

Plusieurs centres d’appel permettent de répondre aux questions des citoyens, de rectifier d’éventuelles erreurs sur les certificats, de demander l’envoi d’un certificat par e-box ou l’envoi par courrier postal d’un certificat de vaccination.

– Wallonie: 071 31 34 93 (9 h – 19 h - du lundi au samedi)

– Communauté germanophone: 0800 23 032 (9 h - 17 h en semaine)

– Bruxelles: 02 214 19 19 (9 h – 17 h 30 en semaine, 10 h – 17 h 30 les week-ends et jours fériés)

– Flandre: 078 78 78 50 (9 h – 19 h en semaine)



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos