CHALLENGE CONDRUSIEN

Mikail Demirkazan et Victor Mullens repassent les plats à Modave

Comme la semaine précédente à Vierset, Mikail Demirkazan et Victor Mullens se sont montrés les plus rapides sur le Run des Gottes, deuxième manche du Challenge condrusien.

Si un fin crachin était quelque peu venu ternir la bonne ambiance entourant le retour du Challenge condrusien la semaine dernière, le soleil avait décidé de faire son retour et d’illuminer le «Run des Gottes» ce dimanche matin à Modave. Une météo qui a ainsi attiré 279 joggeurs, deux distances confondues, toujours répartis par vagues pour le départ, comme le protocole coronavirus l’impose.

Sur le coup de dix heures, les premiers participants étaient lâchés et il ne faisait aucun doute que le vainqueur du parcours de 13km se trouvait dans cette première vague vu la présence de Mikail Demirkazan, Thomas Van Hee ou encore Fred Lekeu. C’est finalement le premier cité, déjà vainqueur une semaine auparavant, qui était le premier à pointer le bout de son nez après un peu moins de 47 minutes d’effort. «Je cherchais un parcours comme celui-ci, assez roulant depuis des mois, raconte le Hervien. Je suis évidemment très content de m’imposer. Nous sommes très vite partis à trois avec Thomas Van Hee et Mathieu Didier. Thomas était un peu derrière et j’ai fini par lâcher Mathieu après trois kilomètres. J’ai vu que j’avais fait le trou et j’ai ensuite géré les dix derniers kilomètres.»

Avec deux succès en autant de courses, Mikail Demirkazan pourrait-il devenir un candidat à la victoire finale au général? «Non, je n’en fais pas du tout un objectif, je viens surtout pour les victoires d’étape, tempère-t-il. Je ne me concentre pas sur les Challenges cette année, je prépare un marathon, que j’aimerais boucler en 2h27, pour le mois d’octobre.»

Après moins d’un quart de la course, la hiérarchie était donc dessinée puisque Mathieu Didier s’est emparé de la deuxième place alors que Thomas Van Hee a complété le podium. «J’ai essayé de m’accrocher au début, c’est vrai, reconnaît le Neupréen, qui avait terminé 4e la semaine dernière. Mais il était un peu trop fort pour moi. Et puis, ce n’est pas si mal, je termine devant Thomas, qui n’est pas n’importe qui. D’autant que je suis plutôt un triathlète à la base. »

Le suspense a été plus intense sur la petite distance puisqu’il a fallu attendre le premier de la troisième vague pour connaître le vainqueur final. Au grand dam de Gaultier Purper, c’est finalement, comme lors de la manche initiale, Victor Mullens qui a raflé les lauriers. « Je ne savais pas trop quel temps je devais réaliser pour m’imposer ou pas, ce n’était pas évident, avoue l’athlète hutois. J’ai donc décidé de courir à fond, un peu trop même, j’ai vraiment eu du mal sur la fin du parcours, notamment à cause de la chaleur.» Parti dans la même vague que Victor Mullens, Damien Astolfi a lui terminé à une très belle deuxième place.

Du côté des dames, Myrtille Lemaire, sur le 6.9km, et Sophie El Abbas, se sont montrées les plus rapides. Place désormais à un petit week-end de repos pour le Challenge condrusien avant le Jogging de la piscine à Ocquier, prévu le vendredi 25 juin en soirée.


Nos dernières videos