EURO 2020

Roberto Mancini: «L’Italie ne devra rien rater contre la Suisse»

Roberto Mancini: «L’Italie ne devra rien rater contre la Suisse»

Le duel Italie-Suisse (mercredi 21h) sera aussi une opposition entre leurs deux entraîneurs: Roberto Mancini (Italie, à g.) et Vladimir Petkovic (Suisse, à dr.) AFP

Victorieuse de la Turquie 0-3 en ouverture de l’Euro, l’Italie affronte mercredi la Suisse lors de la deuxième journée du groupe A

«La Suisse a eu du mal lors du premier match peut-être à cause de la chaleur, mais nous savons qu’elle est forte, bien en place, sait jouer au football et possède des joueurs techniques. Nous devrons faire un grand match et ne rien rater», a prévenu le sélectionneur italien Roberto Mancini mardi en conférence de presse.

«La Suisse a toujours mis l’Italie en difficulté, figure dans les premiers au classement mondial (13e, ndlr), possède des joueurs bons et expérimentés et un entraîneur qui connait bien l’Italie», souligne Mancini en référence à Vladimir Petkovic, qui a entraîné la Lazio en 2012/2013. «Il faudra sortir un grand match.»

Avec un Verratti retrouvé?

L’Italie a remporté le premier match sans l’une de ses stars, Marco Verratti, qui se remet d’une blessure au genou. «Marco va bien, nous déciderons demain s’il vient sur le banc ou si nous attendrons le prochain match. Mais je dirais que nous sommes très optimistes.»

Roberto Mancini: «L’Italie ne devra rien rater contre la Suisse»
Le Parisien Marco Verratti sous les couleurs de l’Italie en 2018 AFP

Après la belle victoire contre la Suisse, la cote des ‘Azzurri’ est remontée parmi les candidats à la victoire finale. «Pour aller à Londres le 11 juillet, il faut d’abord aller en huitièmes», a relativisé Mancini. «Les trois favoris de l’Euro, le Portugal, la France et l’Allemagne, jouent ce soir. Attendons ces trois-là. Je suis confiant que cette équipe est excellente et qu’elle ne peut que s’améliorer.»

«Nous n’avons que des titulaires dans cette équipe, parmi lesquels je choisis les onze qui montent sur le terrain», a poursuivi le sélectionneur italien. «Même si je devais changer quelque chose, celui qui jouera le fera de la meilleure manière. Même si la Suisse présente des caractéristiques différentes de la Turquie, pour nous c’est pareil, nous savons ce que nous devons faire.»

Nos dernières videos