TV, téléphone, console: faut-il craquer pour les «cadeaux» de VOO et Proximus?

TV, téléphone, console: faut-il craquer pour les «cadeaux» de VOO et Proximus?

Un opérateur peut faire mine de vous offrir un smartphone à condition de prendre un pack triple ou quadruple play. Mais vous devrez le payer si vous le quittez dans les 24 mois qui suivent. Skórzewiak – stock.adobe.com

Les promotions des opérateurs monnaient deux années d’engagement contre une télévision, un smartphone ou une console de salon.

C’est une tendance saisonnière. Les «cadeaux» des opérateurs sont de retour. Dans la balance: une TV 4K, un smartphone ou une console de salon contre un nouvel abonnement qui marie trois à quatre produits télécoms (Internet, TV, mobile, fixe).

Pour le formuler autrement, VOO et Proximus essaient d’attirer de nouveaux clients en leur proposant un gros «cadeau» en échange d’un pack triple ou quadruple play et d’un engagement de deux ans.

 

 

Les promos en 2 mots

 

Proximus. «Cadeau»: TV 4K, console de salon ou tablette hybride. Conditions: coût unique de 99€, nouvel abonnement triple ou quadruple play, engagement de 24 mois.

VOO. «Cadeau»: TV 4K (+ barre de son pour les 1500 premiers) ou smartphone et écouteurs sans fil. Conditions: nouvel abonnement triple ou quadruple play ou ajout d’un service Internet complémentaire pour le client existant, engagement de 24 mois.

 

Les campagnes de VOO des deux acteurs entrent dans la dernière ligne droite. «Stocks limités», prévient l’un des deux acteurs.

Faut-il se méfier de ces promotions? Découvrez ci-dessous les 3 éléments à tenir à l’œil.

 

1. 24 mois de prison dorée

 

Le «cadeau» de l’opérateur n’est pas désintéressé. Son objectif: vous garder au minimum 24 mois dans cet abonnement. Son moyen de pression: le paiement de la valeur résiduelle de l’appareil.

Concrètement, si vous quittez l’opérateur moins de deux ans après la signature de l’abonnement, vous devez payer un montant proportionnel à la valeur restante du «cadeau».

Prenons l’exemple d’un téléviseur 4K à 499€. Si vous changez de boutique après 12 mois, vous devrez payer 249,5€ pour le conserver. Comment arriver à ce montant? Il suffit de diviser le prix de l’appareil par 24 et de multiplier ce résultat par le nombre de mois manquant pour atteindre les deux années d’abonnement.

 

2. Des prix trompeurs

 

VOO et Proximus affichent fièrement les prix des «cadeaux» déposés aux pieds des nouveaux abonnés: 558,99€ la tablette hybride de Proximus, 499€ la TV 4K 50 pouces chez VOO, etc.

Ces prix sont évidemment trompeurs, dans ce sens où ce sont les tarifs pratiqués dans le commerce, qui tiennent compte de la marge bénéficiaire du détaillant.

Pour le dire plus clairement, Proximus ne paie pas 558,99€ à Microsoft la tablette hybride avant de vous l’offrir. Les opérateurs bénéficient au minimum des prix de gros.

 

3. Des différences subtiles

 

Au premier coup d’œil, VOO semble plus généreux que Proximus, qui réclame un paiement unique de 99€ en échange du «cadeau». Mais le télédistributeur wallon se rattrape ailleurs, sur les frais d’activation (50€) et d’installation (60€) qui sont d’application.

Ceux qui préfèrent refuser le «cadeau» bénéficient en compensation d’une réduction de trois mois sur le prix de l’abonnement. Là aussi des différences subtiles séparent les deux opérateurs. Cette remise peut par exemple grimper à 108€ (3x 36€) chez Proximus pour un nouveau pack quadruple play.

 

L’actu des opérateurs télécoms

 

C’est à tenir à l’œil. Le câblo-opérateur VOO augmentera 25 tarifsle 1er juillet 2021. Seront notamment touchés la location du décodeur numérique et la TV analogique. Le service de télévision analogique à l’ancienne, via le seul câble coaxial de télédistribution, entre d’ailleurs dans une phase de disparition. VOO contacte ses clients par mail pour leur proposer de passer sur le «nouveau signal» numérique.

De son côté, Proximus se prépare à lancer doktr, l’application qui organise des consultations vidéo avec des généralistes.

Nos dernières videos