article abonné offert

BELGIQUE

VIDÉO | Joe Biden chez le roi Philippe: les coulisses d’une photo officielle

La photo du roi Philippe et du Premier ministre Alexander De Croo qui entourent le président US Joe Biden fait déjà la une de tous les sites de médias belges et américains. Mais comment se déroule ce type de «shooting» photo?

Les trois hommes avancent, avec dignité, sous les lustres de la grande galerie du Palais de Bruxelles. Ce n’est pas tous les jours que le roi reçoit ses invités dans cette grande salle. Celle-ci est réservée, comme nous l’explique une personne du service presse du Palais, à ceux «qui ont besoin de beaucoup de place».

Surtout ceux qui, comme le président Biden, sont suivis de près par une multitude de journalistes, photographes et cameramans.

Découvrez l’ambiance de cette photo officielle dans notre reportage vidéo en tête de cet article.

VIDÉO | Joe Biden chez le roi Philippe: les coulisses d’une photo officielle
La photo officielle de cette visite chez le roi: le Premier ministre Alexander De Croo, le Président Joe Biden, le roi Philippe. BELGA/LAURIE DIEFFEMBACQ

Un chien renifleur

Bien avant de pouvoir immortaliser l’instant, les photographes et journalistes ont dû arriver presque 2 heures à l’avance, rue de Brederode, derrière le Palais. Là, après une longue attente, ils ont pu entrer dans le parc, 5 par 5, et ont déposé leur matériel sur le sol. Curieux accueil. Mais c’est pour permettre à Lily, un épagneul breton, de renifler les caméras, appareils photo, micros, sacs… Lily est un EDD, Explosive Detection Dog, de la police fédérale. Sa mission est claire: trouver des explosifs.

Fort heureusement, Lily a fait chou blanc. Après chaque groupe de 5 journalistes, son maître joue à la balle avec elle. Petite récompense.

VIDÉO | Joe Biden chez le roi Philippe: les coulisses d’une photo officielle
Patience dans la salle des marbres, avec le bruyant confrère du NYT. © Jacques Duchateau

Le groupe des journalistes belges est alors rejoint, dans la salle des marbres, par le groupe White house travelling press. Ces journalistes US qui suivent leur président partout dans le monde. On les reconnaît aisément: costard strict et mine sérieuse, voire sinistre, là où les journalistes belges sont un chouïa plus décontractés.

Parmi eux, l’envoyé spécial du New-York Times, qui beugle en visio avec son chef de service. Tout le monde en profite.

VIDÉO | Joe Biden chez le roi Philippe: les coulisses d’une photo officielle
Le podium médias a rapidement été pris d’assaut. © Jacques Duchateau

Take your marks

Après une longue attente, tout ce beau monde peut enfin rejoindre la grande galerie du Palais. En ordre et avec courtoisie? Pas vraiment, c’est plutôt la cohue où chacun essaie de prendre une bonne place. Celles au premier rang sont les plus chères.

De nouveau, une longue attente, d’autant qu’il y a 10 minutes de retard sur le timing officiel. La tension est palpable, on se bouscule un peu, on joue des épaules. Mais ça reste cordial.

Puis vient l’instant qu’ils attendent tous: Biden, De Croo et Philippe font leur entrée sous le mitraillage des appareils photo. Signature du livre d’or, puis sortie presque bras dessus bras dessous. Le tout a duré moins de deux minutes. Il restera alors à chacun à envoyer ses photos à leur rédaction respective pour satisfaire la curiosité des lecteurs.

Un parmi d’autres

Parmi tous ces photographes, l’un était plus privilégié: Benoît Doppagne, photographe de l’agence Belga particulièrement expérimenté, faisait partie du «pool photo» proche de la visite. Avec un confrère américain, ils étaient les deux seuls à pouvoir assister à l’arrivée du président devant la Palais, au premier sourire masqué (pas de poignée de main, cause Covid).

Un stress ce genre de mission? «Oui, double stress, on a beau être habitué. Surtout, je suis seul pour assurer la distribution à la presse belge et aux officiels, donc je ne peux pas me rater.»

L’intérêt de cette mission? «La photo traditionnelle, avec les drapeaux, est très réglée. Moi je serai à un endroit où l’accueil est plus naturel, plus chaleureux. Ce seront des photos plus naturelles.»

C’est du moins son espoir juste avant l’arrivée de l’homme politique le plus suivi du monde.

VIDÉO | Joe Biden chez le roi Philippe: les coulisses d’une photo officielle
Philippe, Joe et Alexander, sous le regard de Benoît Doppagne. BELGA/POOL Benoît DOPPAGNE


Nos dernières videos