SANTÉ

La biotech wallonne iTeos et GSK annoncent collaborer sur un traitement anti-cancéreux

La biotech wallonne iTeos et GSK annoncent collaborer sur un traitement anti-cancéreux

Illustration RFBSIP – stock.adobe.com

iTeos, la biotech wallonne basée à Gosselies et spécialisée dans la recherche sur le cancer, a annoncé, mardi en début d’après-midi, un partenariat avec le géant pharmaceutique britannique GSK.

Les deux groupes vont tenter de développer et commercialiser ensemble le traitement EOS-448 de la société carolo. Il est actuellement en phase 1 d’étude clinique contre plusieurs types de cancers avancés.

Selon les termes de l’accord, iTeos recevra un paiement initial de 625 millions de dollars de GSK. En cas d’évolution positive, la biotech wallonne pourra recevoir jusqu’à 1,45 milliard de dollars supplémentaires, sous forme de paiements d’étape. Les deux sociétés partageront la responsabilité et les coûts du développement mondial de l’EOS-448 et en assureront conjointement la commercialisation aux États-Unis, où ils se partageront également les bénéfices, indique le communiqué de presse. En dehors de ce marché, GSK recevra une licence exclusive de commercialisation et iTeos percevra des redevances échelonnées.

L’EOS-448 est un anticorps monoclonal conçu pour améliorer la réponse antitumorale. Le nouveau traitement devrait permettre, entre autres, d’augmenter l’efficacité de l’immuno-oncologie.

Ce développement pourrait changer la donne

«L’immuno-oncologie a transformé les soins contre le cancer mais, malheureusement, moins de 30% des patients répondent au traitement avec les principaux inhibiteurs de points de contrôle immunitaire actuels», avance le Dr Hal Barron, Chief Scientific Officer chez GSK, qui explique que ce développement pourrait changer la donne. «Nous sommes ravis de collaborer avec l’équipe d’iTeos et, ensemble, nous pouvons jouer un rôle de premier plan dans la prochaine génération de thérapies d’immuno-oncologie», ajoute-t-il.

«Grâce à cette collaboration transformatrice, iTeos a désormais accès aux meilleures ressources de GSK, ce qui nous procurera un avantage significatif sur un marché mondial hautement concurrentiel. Nous avons choisi GSK pour ses capacités commerciales, son expérience en immuno-oncologie et son engagement à investir dans l’avancement rapide de notre programme […]», a également commenté Michel Detheux, président et CEO d’iTeos.

Coté sur le Nasdaq américain, iTeos grimpait de plus de 35% lundi suite à cette annonce.

«S’il va à son terme comme prévu, le partenariat d’iTeos avec GSK sera le plus important de l’histoire de la biotechnologie en Wallonie. Il s’agit d’un accord historique également au niveau mondial, dans la mesure où il se situe dans le top 5 des accords réalisés dans le domaine de l’oncologie pour un programme à un stade précoce de développement clinique», a pointé de son côté le journal L’Echo.

Nos dernières videos