article abonné offert

FOOTBALL

PHOTOS| Mbo Mpenza nommé directeur du football à l’Excel: «Je suis venu parce que c’est Mouscron»

Mbo Mpenza devient «directeur du football» à l’Excel Mouscron. Un poste qui incombe plus que le sportif. Il veut notamment impliquer plus le Futurosport.

Malgré les vingt-cinq ans écoulés depuis son premier passage au Canonnier, le sourire de Mbo Mpenza n’a pas changé. Le physique non plus. Si les dreadlocks ont disparu, il est toujours aussi affûté. Pourtant, ce n’est pas comme joueur que l’ancien Diable Rouge revient au REM pour une troisième pige mais bien comme dirigeant. «Je suis très heureux de revenir ici car j’ai beaucoup d’attaches avec Mouscron. J’ai été à l’école à deux pas du stade. Ma femme est Hurlue, mon père et un de mes frères habitent la ville.

Cela aurait pu se faire il y a quelques années, mais la vision ne me correspondait pas. Maintenant, c’est le cas. Je me souviendrai toujours que l’Excel est le premier club à m’avoir donné ma chance comme dirigeant. C’est déjà ici que j’avais joué en D1 la première fois. En fait, je pense que j’aurai refusé si on m’avait proposé un tel projet dans une autre ville. Je suis venu parce que c’est Mouscron».

Des jeunes mais pas n’importe comment

Il faut dire que la tâche sera ardue pour celui qui a été nommé à une fonction un peu différente que celle annoncée. «Je ne serai pas directeur sportif mais «directeur du football». Cela implique des tâches différentes. Je veux mettre en place, avec le coach qui sera désigné, une structure sportive dans l’ensemble du club. Je serai aussi le relais entre l’équipe première et le Futurosport que je superviserai. Ce n’est pas une tâche facile mais on possède un outil qu’il faut utiliser. Pour cela, il faudra mettre en place un encadrement pour les jeunes. Le but n’est pas de les faire monter pour le plaisir. Ce serait mortel pour eux et pour l’équipe. Mais on peut certifier qu’ils pourront recevoir leur chance ici s’ils ont le potentiel et la patience».

Dans les prochains jours, le nouveau venu va s’atteler à différentes missions. «Je vais évaluer toutes les forces en présence car il y en a. Mais il faut savoir les utiliser à bon escient. À partir de là, on pourra créer une philosophie de jeu avec le trio de coachs qui sera désigné». Les noms d’Enzo Scifo et d’Émile Mpenza ont notamment filtré pour intégrer ce pôle. Mbo Mpenza ne les a pas éliminés. «Ce sont des profils possibles. Mais on a plusieurs pistes. Le plus important, c’est la complémentarité du trio. On veut un technicien qui dirige, une personnalité et un homme capable de faire la liaison entre l’équipe première et les U21. On sait qu’on doit aller vite car la reprise arrive rapidement. Le championnat, c’est déjà demain».

L’ancien joueur d’Anderlecht et du Spoting Portugal devra également se servir de ses contacts pour construire presque totalement un noyau capable de viser un retour en D1A le plus rapidement possible. «On va essayer de trouver de nouveaux joueurs. Je serai présent dans les négociations mais toujours sous la gouverne de Paul Allaerts. On vise des jeunes. Ils recevront leur chance chez nous. Mais c’est impossible de jouer les premiers rôles qu’avec des gamins. On va donc chercher les profils qui correspondent à la philosophie voulue par le trio d’entraîneurs. On prend le temps car, avec notre budget, on ne pourra pas se louper». Christophe Lepoint devrait être l’un des cadres. Dimitri Mohamed peut-être. «Je ne répondrai jamais aux questions sur les prolongations de contrat. Il faut d’abord voir avec le joueur s’il adhère au projet».

«On veut resituer Mouscron sur la carte»

Si tout reste à construire d’ici la reprise, on ne peut pas remettre en cause la motivation et l’amour que porte Mbo Mpenza au matricule 216. S’il est conscient que la tâche sera ardue, le plus âgé des frères ne manque pas d’ambitions. «On veut resituer Mouscron sur la carte du football belge. On veut également que l’Excel redevienne un club respecté et respectable. On veut tout gagner et pas que sur le terrain. On veut aussi reconquérir les supporters et les partenaires. Mais cela ne passera que par une chose: le travail de tout le monde. Ce n’est pas parce que j’arrive à Mouscron que tout va aller mieux du jour au lendemain. Mais on va trouver les meilleurs moyens pour atteindre nos objectifs. Avec le stade, la direction en place, la ville, les supporters, on a tout en main pour y arriver».

 

«Mbo Mpenza était notre premier choix»

PHOTOS| Mbo Mpenza nommé directeur du football à l’Excel: «Je suis venu parce que c’est Mouscron»
Patrick Declerck et Paul Allaerts sont certains d’avoir fait le bon choix avec Mbo Mpenza. EdA
La venue de Mbo Mpenza à Mouscron revient à Paul Allaerts. «Et cela a fait l’unanimité au sein du conseil d’administration, assure le président Patrick Declerck. Mbo est conscient du défi qu’on lui lance: retrouver la D1A au plus vite. Il connaît bien la ville et le club. Sa présence est importante pour nous. On espère aussi que cela rassurera les supporters».

Alors que la reprise arrive rapidement, le travail paraît encore énorme au Canonnier. En plus du staff, c’est tout un effectif qu’il faut reconstruire. Mais le directeur général explique le timing. «Il a d’abord fallu définir le projet et le budget. Il y a eu beaucoup de discussions en CA. Ensuite, il fallait nommer un premier poste important, le directeur du football pour lequel Mbo était le choix numéro 1. On a vite trouvé un accord. Cela va peut-être faire sourire certains mais on veut retrouver de la stabilité à Mouscron. On entame un nouveau projet avec une bonne personne. Même si ce sera dur, on veut remonter en D1A. Avec l’ancrage que l’on amène, on veut construire quelque chose de bien et de durable».