PROVINCE

20 Communes luxembourgeoises labélisées «sportives» par l’Adeps

20 Communes luxembourgeoises labélisées «sportives» par l’Adeps

Je cours pour ma forme cross illustration EdA

Suite à la pandémie, l’Adeps a délivré un nouveau label, «Communes sportives». Les Luxembourgeois sont assez bons élèves.

«La pratique d’une activité sportive régulière présente de nombreux bienfaits et la crise sanitaire a d’ailleurs mis en exergue l’impérieuse nécessité, pour une partie de la population, de se (re)mettre au sport, particulièrement durant la période de confinement, indique l’Adeps dans un communiqué. Bien consciente du rôle central joué par les Communes auprès de la population locale, l’Adeps a lancé un appel à candidatures le 1er octobre dernier invitant les Communes à concourir pour l’obtention du label Adeps “Communes sportives”.» Les résultats viennent d’être dévoilés.

Au total, ce sont 85 Communes qui ont été labélisées «sportives» (sur 118 candidatures) en Fédération Wallonie-Bruxelles, dont 20 dans notre verte province, qui en compte 44.

Les lauréats ont reçu un nombre d’étoiles selon le pourcentage obtenu. Aucune Commune luxembourgeoise n’a obtenu trois étoiles (+ de 80%), mais elles sont neuf à avoir reçu deux étoiles (de 70 à 79%): Bertrix, Chiny, Durbuy, Érezée, Florenville, Houffalize, Léglise, Libin, Tenneville. Enfin, les Communes d’Arlon, Bastogne, Bouillon, Habay, Martelange, Musson, Neufchâteau, Paliseul, Saint-Hubert, Vielsalm et Wellin sont crédités d’une étoile (de 60 à 69%).

À noter que Lierneux a été également labélisée, avec deux étoiles. Chaque Commune recevra une plaque.

La liste complète par ici.

Mais l’effort doit être poursuivi, car l’opération continue et «chaque Commune aura l’occasion de confirmer, voire d’améliorer son score. À cet effet, l’Adeps rend d’ores et déjà publique une liste de bonnes pratiques établie à partir de cette première édition du Label Adeps Communes Sportives».

Quels critères pour la sélection?

L’opération vise à promouvoir la visibilité de l’offre sportive proposée, en toute autonomie, en distinguant les Communes qui mènent une politique de développement du sport particulièrement dynamique et inclusive. Les candidatures ont subi une procédure de sélection rigoureuse par le personnel des Centres de Conseil du Sport de l’Adeps, appuyé par l’Union des Villes et Communes de Wallonie et par le Centre d’Expertise Juridique de la FWB.

Parmi les critères retenus, la diversité des activités sportives proposées, le souci de la mise en avant des clubs et des participant(e)s la prise en compte de l’accessibilité pour tous les citoyens ou encore la valorisation des infrastructures sportives, tant intérieures qu’extérieures.

«Les pouvoirs locaux sont en première ligne, sur le terrain, pour soutenir le mouvement sportif, a commenté Valérie Glatigny, la ministre des Sports de la Fédération Wallonie-Bruxelle, qui a félicité les Communes concernées. La Fédération Wallonie-Bruxelles continuera elle aussi d’accompagner le retour à une pratique sportive régulière et à soutenir, dans le cadre du plan de relance, les sportifs et leurs clubs.»


Nos dernières videos