BRUXELLES

VIDÉO | Plusieurs centaines de personnes ont manifesté en réaction au sommet de l’Otan

«Yes to peace, no to Nato», ont scandé plusieurs centaines de manifestants, dimanche après-midi, sur la place de l’Albertine à Bruxelles.

Alors que se tiendra lundi le sommet de l’Otan, à Haren, les manifestants ont dénoncé les investissements toujours importants de l’Otan dans la militarisation, et notamment l’armement nucléaire.

Plusieurs associations, dont Intal, le CNAPD et Agir pour la Paix, ont organisé ce rassemblement. «La solidarité, c’est la tendresse du peuple», ont notamment proclamé les manifestants. «Ensemble pour la paix», ont-ils proféré au son de tam-tams.

«Le sommet de l’Otan sera concentré sur le rapport ‘Otan 2030. Unis pour une nouvelle ère’, qui doit servir de ligne directrice de la nouvelle stratégie de l’OTAN pour la décennie à venir. Alors que la pandémie mondiale nous apprend que seule la coopération internationale permet d’assurer notre sécurité, ce rapport est un approfondissement du credo de l’OTAN dans la militarisation», a dénoncé l’ASBL belge CNAPD, qui milite pour la paix et la démocratie.

«C’est une menace de conduire le monde vers de nouvelles guerres et même une nouvelle guerre froide en rivalisant avec la Russie et la Chine plutôt qu’en collaborant avec elles. L’Otan s’obstine aussi en faveur de l’armement nucléaire», a-t-elle ajouté. «Nous appelons le gouvernement belge à revoir son positionnement vis-à-vis de l’Otan, à s’engager volontairement contre la course aux armements et à investir plutôt dans des politiques qui participent réellement et concrètement à notre sécurité et celle de la planète».


Nos dernières videos