EURO 2020

«Plus la pression est forte, meilleure est la réponse pour cette équipe»: les Diables ont impressionné les médias européens

«Plus la pression est forte, meilleure est la réponse pour cette équipe»: les Diables ont impressionné les médias européens

La Belgique a impressionné en Russie. Photo News

Faciles vainqueurs des Russes (3-0), les Diables ont réussi leur entrée en matière à l’Euro.

L’Italie a envoyé un message à l’Europe ce vendredi. La Belgique l’a imitée ce samedi. Malgré des circonstances très particulières avec le malaise de Christian Eriksen, les Diables ont démontré qu’ils étaient prêts. Et les médias européens ne s’y sont pas trompés.

En France, le Parisien titre: «la Belgique frappe fort d’entrée». Le journal de la capitale s’est montré très élogieux. «La Belgique, l’un des favoris de la compétition a marqué les esprits dès ses débuts en s’imposant nettement face à la Russie (3-0) ce samedi soir à Saint-Pétersbourg.» C’est surtout le réalisme des Diables qui a impressionné. «Trois buts sur quatre tirs cadrés. La Belgique a fait preuve d’un froid réalisme en profitant des errements défensifs des Russes» pointe le Parisien sobrement.

Pour L’Equipe, les joueur belges ont été impressionnants malgré les absents. «Même privée de Kevin de Bruyne, la Belgique reste redoutable offensivement. Face à la Russie, les Diables rouges se sont montrés efficaces pour rapidement prendre l’avantage et s’imposer sans se faire peur pour leur entrée dans l’Euro» pointe le journal français.

Lukaku quatre étoiles

Forcément, la prestation de Lukaku, auteur de deux buts, a marqué les esprits. Dans un autre article, le quotidien sportif titre «Romelu Lukaku, un modèle d’attaquant complet face à la Russie.» Et avance que l’attaquant peut finir meilleur buteur de la compétition.»Homme du match face aux Russes (3-0), samedi, le Belge a fait parler ses qualités de plus en plus nombreuses, qui dessinent un profil complet d’attaquant de pivot et de profondeur, à l’intelligence de déplacement rare.»

Même son de cloche pour SoFoot qui estime que le numéro neuf est un «candidat naturel au titre de meilleur buteur de la compète.»

En Espagne aussi, les Belges ont impressionné. Surtout collectivement. «La Belgique est une candidate éternelle, surtout à cause du temps qu’il reste à sa génération dorée. Mais elle n’a pas tardé à rentrer dans son Euro. Plus la pression est forte, meilleure est la réponse pour cette équipe» commence AS. Qui pointe également la faiblesse des Russes... et les qualités des Diables. «La sélection de Roberto Martinez a expédié une Russie morose qui est défensivement incertaine et qui a été écrasée par sa maigre qualité. Grâce à un but de Lukaku et du créateur audacieux Tielemans, la Belgique a fait des débuts en force. Entre le potentiel de l’un et la faiblesse de l’autre, il n’y avait pratiquement pas de bataille.»

Pour les Anglais aussi, le colosse belge a été impressionnant. «Quand son équipe a besoin de lui, il répond présent. La Belgique aurait certainement trouvé un moyen de gagner de toute façon. Mais son premier but a mis sur la bonne voie son équipe» écrit Sky Sports. Qui loue également les statistiques incroyables du joueur de l’Inter qui «a été directement impliqué dans 26 buts lors de ses 19 dernières apparitions pour la Belgique toutes compétitions confondues, marquant 22 buts et quatre passes décisives.»

En Italie, son pays d’adoption, on souligne surtout la grande humanité du joueur formé au RSCA. Sur le plateau de la RAI, Marco Tardelli, un célèbre consultant qui jouait à l’Inter pendant sa carrière, a vanté la mentalité de l’attaquant. «Il a réagi avec des buts et a montré de l’émotion. Comme Eriksen l’aurait souhaité. Il était très bon dans le jeu et d’un point de vue mental. Ce sont de grands amis à l’Inter et par conséquent il ne pouvait s’empêcher de faire ses déclarations. Sera-t-il le meilleur buteur? Ça n’a pas mal commencé pour lui (rires).»

Meunier et Hazard rassurent

Si Marca a souligné également les errements des Russes, les Espagnols ont aussi vu un Eden Hazard impliqué pour sa rentrée. «Et si Eden Hazard s’illustrait à l’Euro?» titre le quotidien madrilène. «L’ailier du Real Madrid a sauté sur le terrain à la 72e minute. Il a mis le brassard et a commencé à dribbler les footballeurs russes. Parti de la gauche, avec son frère Thorgan comme allier, Eden s’est montré actif, incisif...»

Pour Eurosport.fr aussi, cette entrée est remplie d’espoir. «Eden Hazard a pu entrer en jeu dans un contexte tranquille (71e) et retrouver quelques sensations sur le plan technique.» Surtout, les Diables peuvent voir la compétition avec le sourire. «Même privée de Kévin De Bruyne et Axel Witsel, la Belgique a pu compter sur ses leaders pour se montrer à la hauteur de ses grandes ambitions.»

Oui, Eden Hazard a rassuré. Tout comme Thomas Meunier auteur d’un but après sa montée au jeu suite à l’énorme choc de Timothy Castagne. «L’ancien Parisien s’est vite mis en évidence en signant le but du break sur un long et dangereux centre mal repoussé par Shunin (2-0, 34e)», avoue également Eurosport.

En Allemagne, pays où son équipe joue, l’entrée de l’Ardennais a été décisive. «Le défenseur du BVB Meunier a remplacé son ami Castagne et s’est parfaitement illustré. Après une nouvelle erreur des Russes: Shunin a laissé rebondir un centre de Thorgan Hazard et Meunier a eu raison de sa battre jusqu’au bout. Seulement sept minutes après son entrée en jeu, il a dépoussiéré la marquoir pour faire 2-0.»

Moquée après son premier match amical contre la Grèce, la Belgique n’a laissé personne indifférent sur son entrée en matière. Une rencontre de bon augure pour la suite. L’Europe est désormais prévenue.

Nos dernières videos