Assises de Liège - Vincent Simonon est condamné à 25 ans de prison

Assises de Liège - Vincent Simonon est condamné à 25 ans de prison

Belga

Vincent Simonon, un Verviétois âgé de 36 ans, a été condamné vendredi à une peine de 25 ans d'emprisonnement par la cour d'assises de Liège.

Il avait été reconnu coupable d'avoir commis un vol avec la circonstance aggravante de meurtre sur Christiane Darimont. Vincent Simonon avait tué de plusieurs coups de massette Christiane Darimont, sa voisine et amie âgée de 61 ans, entre le 29 juillet et le 2 août 2017. Le corps de la victime, emballé dans une bâche, avait été découvert le 18 août 2017 dans le garage de sa maison.

Plus tôt dans l'après-midi, le substitut Laetitia Hombroise avait requis devant la cour d'assises de Liège une peine de réclusion à perpétuité contre Vincent Simonon, un Verviétois âgé de 36 ans, déclaré coupable d'avoir commis un vol avec circonstance aggravante de meurtre sur Christiane Darimont (61 ans). Le ministère public avait également requis une mise à disposition du tribunal de l'application des peines d'une durée de 10 ans.
Le ministère public avait relevé dans son réquisitoire que Vincent Simonon a commis les faits contre la seule personne qui lui avait tendu la main et lui avait apporté une aide après le décès de sa mère. Le substitut avait souligné la gravité et la sauvagerie des faits qui resteront partiellement inexpliqués. "Vincent Simonon n'a jamais manifesté de regret ou de compassion pour la victime. Le risque d'un nouveau passage à l'acte, lié à une absence de remise en question, est bien présent. La perpétuité est une sanction juste. N'ayez pas peur d'être juste", a indiqué Mme Hombroise aux jurés.
Les avocats de Vincent Simonon, Me Van Nuffel et Me Van der Beesen, avaient, eux, sollicité une peine mesurée et proportionnée, qui lui laisserait des perspectives.
 


Nos dernières videos