article abonné offert

GESVES - Tribunal correctionnel de Namur

GESVES TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE NAMUR

GESVES TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE NAMUR

Le voleur aurait une cicatrice à l’œil. Pas le suspect. lokomotiv110 – stock.adobe.com

Instruit par le parquet fédéral, le dossier est déjà venu devant le tribunal correctionnel de Namur. Le «pitch»? Des ressortissants roumains avaient mis au point un système de vol de véhicules pour le moins surprenant.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 35 des 276 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos