SENEFFE

6e jour de grève chez Burnsen à Seneffe: dialogue social symboliquement enterré

6e  jour de grève chez Burnsen à Seneffe: dialogue social symboliquement enterré

L’entreprise a connu son sixième jour de grève ce jeudi. Google Maps

Le conflit a démarré suite au licenciement d’un travailleur. Depuis, la situation n’a fait qu’empirer.

Le blocage par les travailleurs du site de l’entreprise Burnsen SA à Seneffe en était jeudi à son 6e jour. Un piquet de grève paralyse l’entreprise jour et nuit depuis le 4 juin. La grève a été déclenchée après le licenciement d’un travailleur, jugé abusif par le syndicat. La CSC Metea déplore, par ailleurs, la dégradation continue du dialogue social à l’intérieur de l’entreprise. Le syndicat et les travailleurs ont marqué le 6e jour de leur mouvement en organisant l’enterrement symbolique du dialogue avec la direction.

«Le nœud du problème réside essentiellement dans l’impossibilité de dialogue avec la direction», a expliqué Isabelle Hoslet (CSC).

«Un travailleur, avec une ancienneté de 20 ans dans la société, a été licencié pour faute grave parce qu’il n’avait pas pu se rendre à un rendez-vous avec les responsables de l’entreprise, en ayant préalablement demandé de postposer le rendez-vous. La raison invoquée pour le licenciement est l’insubordination.» Le syndicat estime ce licenciement abusif.

Selon la CSC, aucune avancée sociale n’a été constatée depuis une semaine, malgré le mouvement des travailleurs.

«Nous sommes dans une impasse, le dialogue avec la direction s’est progressivement dégradé jusqu’à la rupture. Les travailleurs se relayent jour et nuit depuis près d’une semaine au piquet de grève devant l’entreprise. La première chose, essentielle, que nous demandons, c’est de retrouver le chemin de la discussion. Nous sommes donc ouverts mais la direction reste indifférente.»


Nos dernières videos
-->