NEUFCHÂTEAU

Massul: la maison d’Irène, 98 ans, est partie en fumée

Irène Dasnoy, 98 ans, a été sauvée in extremis par ses petits-enfants. C’est tout un pan de l’histoire de Massul qui est parti en fumée avec la maison, qui abritait l’ancien café du village.

Il ne reste pour ainsi dire rien de la maison d’Irène Dasnoy, 98 ans, de Massul (Neufchâteau). Sa maison est partie en fumée dans la nuit de mercredi à jeudi. Ce sont deux voisines qui ont donné l’alerte. Irène a été sauvée in extremis par ses petits-enfants.

Dans le sinistre, c’est tout un pan de l’histoire de Massul qui est également parti en fumée. Une partie de la maison abritait l’ancien café du village. Les habitués n’auraient manqué pour rien au monde la partie de carte du dimanche chez Florentine, la belle-sœur d’Irène.

Malgré la fermeture du café, une tradition était restée. À chaque fête de village et chaque grand feu, on repassait boire un verre (plusieurs à vrai dire) chez Irène. Un rendez-vous immanquable.

L’alerte a été donnée vers 3 h-3 h 15 du matin par des voisines. Le feu s’est rapidement propagé au bâtiment et avait déjà percé la toiture à l’arrivée des pompiers qui sont venus de Neufchâteau, Bertrix et Bastogne.

Le bâtiment abritait également un appartement. Les locataires étaient absents.

L’origine du sinistre est pour le moment inconnue. Le feu aurait pris à l’étage, peut-être de l’appartement, sans certitude.


Nos dernières videos