INSOLITE

PHOTOS & VIDÉOS | Un mystérieux gouffre de 100 m de diamètre apparaît dans un champ au Mexique: un phénomène géologique pas si rare

Un phénomène géologique impressionnant s’est produit la semaine dernière dans l’entité de Santa Maria Zacatepec, créant un gigantesque trou de 100 mètres de diamètre et 20 mètres de profondeur au beau milieu de nulle part. Explications.

Les images sont impressionnantes: mesurant plus de 100 mètres de diamètres et près de 20 mètres de profondeur, un mystérieux gouffre s’est ouvert en plein cœur d’un champ de culture au Mexique, dans la région de Santa Maria Zacatepec, située dans la région de la Sierra Sur de Oaxaca, à une centaine de kilomètres de la capitale.

D’après les premiers témoignages relevés la semaine dernière par le média local El Sol de Mexico, le trou ne mesurait lors de sa formation que 5 mètres de diamètres. Mais depuis, il ne cesse de s’agrandir: d’une bonne vingtaine de mètres durant les premières 24 heures, pour atteindre ensuite les 60 mètres après 48 heures et dépasser aujourd’hui, plus d’une semaine après sa formation, les 100 mètres de diamètre.

De quoi placer la famille Sanchez, propriétaire du champ et de l’hacienda bâtie dessus, littéralement au bord du précipice.

C’est d’ailleurs elle qui a découvert le trou en formation, tel que nous le racontent plusieurs médias nationaux. Alertée par un «bruit de tonnerre», la famille Sanchez n’a pu que constater l’ampleur de la catastrophe, avant - et à l’instar d’autres habitants de la zone - d’être évacuée par la garde civile mexicaine dans un souci de précaution.

Le phénomène des dolines

Si la nature de l’incident n’a pas encore pu être officiellement arrêtée, le gouffre en formation semble être le résultat d’un effondrement de ce que l’on appelle, dans le jargon géologique, une doline.

Ce phénomène réside dans la formation caractéristique d’érosion des calcaires de surface, ce qui entraîne des dépressions circulaires pouvant atteindre plusieurs centaines de mètres de diamètre.

Composées notamment de terres argileuses plus ou moins perméables, les dolines peuvent ainsi renfermer une sorte de microcosme propice au développement de la végétation. C’est ainsi que, sur un plateau calcaire en contexte karstique, on pourra parfois aisément identifier une telle formation grâce à sa richesse végétale souvent fort contrastée avec l’environnement immédiat.

En Wallonie aussi

Le phénomène est également bien connu chez nous, puisque plusieurs zones de type karstique sont disséminées en Wallonie.

Ainsi, environ 30% du sol wallon est constitué de roches dites «carbonatées» (calcaires et craies essentiellement). 153 communes sont ainsi concernées.

«En s’y infiltrant, les eaux de ruissellement engendrent une dissolution de ces roches, ce qui donne naissance à des phénomènes particuliers tant souterrains (grottes, rivières souterraines) qu’en surface (chantoirs, dolines, effondrements, cavités, etc.)», apprend-on ainsi sur le Géoportail de la Wallonie.

+ REVOIR AUSSI | Voyage au centre de la terre dans les grottes à Hotton, bol d’air à Marche et mystère à Wéris

Selon des chiffres qui datent (déjà) de 2011, plus de 6 000 phénomènes karstiques avaient été recensés sur l’ensemble du territoire wallon.

PHOTOS & VIDÉOS | Un mystérieux gouffre de 100 m de diamètre apparaît dans un champ au Mexique: un phénomène géologique pas si rare
Dans la région d’Harzé, sur la commune d’Aywaille, les phénomènes karstiques sont fréquents. EdA - Romain Veys

D’autres exemples de dolines

Nos dernières videos