TÉLÉ

VIDÉOS | Maud avant la grande finale: «Je n’aurais jamais voulu jouer un Koh-Lanta comme ça»

Avant la grande finale de «Koh-Lanta: les armes secrètes», on s’est rendu chez Maud, la seule gagnante belge de l’émission de TF1.

Victorieuse en 2019, Maud Bamps, seule Belge à avoir remporté Koh-Lanta, estime que le côté «passe-partout» de Maxine, Lucie et Jonathan les a aidés à atteindre la grande finale du programme de TF1, qui sera diffusé ce vendredi soir.

«Je pense que de nouveau c’est le côté social qui a beaucoup joué. C’est vrai que c’est peut-être pas les personnages marquants de Koh-Lanta. À l’écran, on aime regarder celui qui est fort, le sportif, ou on va adorer la stratégie, ou encore le Robinson Crusoé. Mais il ne faut pas oublier que ce sont des relations humaines avant tout, le côté savoir-vivre joue donc aussi pour survivre. Ce sont des personnes (les trois finalistes) peut-être plus effacées mais qui dérangent moins en termes de caractère. Le social, ça joue beaucoup. Dans les 5 qui restaient, il y a d’autres personnes que j’aurais peut-être préféré voir sur les poteaux», avoue la Grézienne.

 

C’est un petit Obélix qui était tellement attachant

 

«J’aurais aimé qu’une personne plus atypique comme Arnaud soit en finale», poursuit l’aventurière dans l’âme, «tout simplement parce que c’est un personnage très bienveillant, qui a pris pas mal d’initiatives très positives. C’est pas un gabarit ou une personne qu’on s’attendrait à voir en finale. Je trouvais très attachant de voir qu’il était tout fier pour ses enfants. C’est un petit Obélix qui était tellement attachant.»

Un favori? «Lucie est quand même la seule à avoir réussi à trouver son poignard de façon plus classique... maintenant, le jeu, c’est le jeu. Je suis la première à le défendre. Si on peut gagner autrement, c’est bien.»

Sur les poteaux, avantage à qui? «Une gymnaste, c’est l’équilibre».

 

Je n’aurais jamais voulu jouer un Koh-Lanta comme ça