LIÈGE-BRUXELLES-CHARLEROI-NAMUR

Une bière… au bacon: voici le pari fou de la chaîne liégeoise Huggy’s Bar

Une bière… au bacon: voici le pari fou de la chaîne liégeoise Huggy’s Bar

La Bacon THBeer, une bière blonde à base de véritables tranches de bacon braisées, sera proposée dès mercredi prochain pour la réouverture des restaurants Huggy’s Bar. EdA Thomas LONGRIE

The Huggy’s Bar, l’entreprise de burgers née à Liège et présente en Wallonie et à Bruxelles, a mis à profit les mois de confinement pour plancher sur une nouvelle bière maison… à base de véritables tranches de bacon. Un breuvage audacieux à déguster dès mercredi prochain, pour la réouverture des restaurants.

De Liège, en passant par Bruxelles, Charleroi ou encore Namur, les restaurants de la chaîne The Huggy’s Bar ne cessent d’innover. Avec un leitmotiv: la marque d’origine liégeoise tient assurément à défendre son positionnement de burger gourmet, bien éloigné des fast-foods et de la malbouffe.

Les quelques mois de fermeture liée à la crise sanitaire ont ainsi été mis à profit par les deux concepteurs de l’enseigne, Thomas Mémurlin et Roberto Navarro, rencontrés sur les bancs de l’université, à HEC-ULiège, pour plancher sur une nouvelle bière maison. Un breuvage qu’ils ont baptisé la Bacon THBeer, une bière blonde à base de véritables tranches de bacon braisées, qui sera proposée dès mercredi prochain, pour la réouverture des restaurants. Une blonde qui s’ajoute aux huit autres bières maison.

On souhaitait une bière légère, rafraîchissante et en même temps goûtue, avec un goût naturel au bacon.

Une bière… au bacon: voici le pari fou de la chaîne liégeoise Huggy’s Bar
De vraies tranches de bacon ont été mises dans le nouveau breuvage. Doc. The Huggy’s Bar
L’entreprise de burgers s’est donc à nouveau associée avec la Brasserie C, connue principalement pour sa bière Curtius. «Cette idée vient d’un pari un peu fou lancé lors d’un teambulding», se souvient le co-fondateur du Huggy’s Bar, Thomas Mémurlin. «On a essayé tout de suite, et d’emblée cela a été concluant. On souhaitait une bière légère, rafraîchissante et en même temps goûtue, avec un goût naturel au bacon.» Une bière qui va remplacer la Jacquie, «qui est la moins prisée des clients».

Avec chaque burger, une bière qui convient le mieux au repas

Une bière… au bacon: voici le pari fou de la chaîne liégeoise Huggy’s Bar
Eda Thomas LONGRIE
Malgré la venue de cette nouvelle bière maison, les clients habitués du Huggy’s Bar ne seront pas dépaysés puisque la traditionnelle THBeer, une ambrée, signature de la chaîne de restaurants, reste bien évidemment à la carte. Et comme le restaurant privilégie le beer pairing, il propose, pour chaque burger, la bière qui conviendra le mieux au repas.

S’inspirant des USA avec une note belge, les restaurants proposent 43 burgers différents réalisés avec des produits locaux de qualité. Un des piliers sur lequel s’appuie la marque est, en effet, un ancrage local, résolument liégeois. Outre la réalisation des bières avec la Brasserie C, la viande, composante essentielle des burgers, provient pour sa part de L’Étal d’or, boucherie de Marc Schmitz implantée dans la rue Saint-Gilles, au centre de Liège.

Passionnés de restauration, c’est au retour d’un voyage passé aux États-Unis que Thomas Mémurlin et Roberto Navarro décidaient d’ouvrir leur premier restaurant en 2012. D’emblée, la sauce a pris. Avec un succès immédiat. Une véritable success story pour la marque, qui possède actuellement 11 établissements.

«D’ici 4 ou 5 ans, on espère avoir une vingtaine de restaurants»

The Huggy’s Bar (THB) compte doubler le nombre de ses restaurants d’ici quatre ou cinq ans pour en avoir une vingtaine, a indiqué son co-fondateur, Thomas Mémurlin. «Nos ambitions n’ont pas changé, même si la crise sanitaire actuelle ne nous a pas aidés», souligne-t-il. «Nous venons de signer un bail pour installer un restaurant à Gosselies, qui devrait ouvrir ses portes dans un an. Comme pour n’importe quelle entreprise, les fermetures dues au Covid ont ralenti nos projets, d’autant qu’on a, comme tout le monde, des problèmes de trésorerie. Sans oublier que, compte tenu de la crise, les banques nous accompagnent beaucoup moins dans nos projets.» Dans un proche avenir, les responsables de l’enseigne souhaiteraient néanmoins s’implanter à Gembloux, Nivelles, Marche et Arlon.


Nos dernières videos