PRESSE

«Un club de foot pour rendre une âme au Village»: le Grand Angle de L’Avenir.net récompensé au Prix Belfius

L’Avenir, par le biais de notre journaliste Romain Veys et son Grand Angle sur la renaissance du FC Bomal, a été mis à l’honneur ce jeudi.

C’est l’histoire d’un club de foot qui renaît de ses cendres, tel un phénix. Mais aussi, et surtout, de tout un village qui se mobilise autour de ce projet sur les rives de l’Ourthe, près de Durbuy. Publié en septembre dernier, alors que la saison de foot amateur débutait, notre Grand Angle sur le FC Bomal, club de tradition dans la province du Luxembourg, vient de se voir décerner le prix Belfius dans la catégorie «Digital & Interactive».

+ REDÉCOUVRIR NOTRE GRAND ANGLE | Un club de foot pour rendre une âme au village

«Je ne m’y attendais pas spécialement», confie modestement notre collègue qui souhaitait avant tout «mettre en valeur notre travail, comme j’avais pu le faire l’année d’avant avec un reportage sur le Rainbow Warrior et un dossier sur les Monthy Python’s. C’est toujours agréable de voir une réalisation ainsi récompensée. Dans le cas présent, cela met en valeur les choix de notre rédaction web, notamment au niveau de la celllule Image, qui s’est particulièrement développée ces derniers mois pour traiter l’actu sous différents formats. Mais c’est aussi une reconnaissance pour notre weblab, ici via nos développeurs Cédric Dussart et Joachim Krieger, qui permet de mettre plus encore en valeur nos reportages sur notre site.»

Le foot comme prétexte à l’histoire

«Un club de foot pour rendre une âme au Village»: le Grand Angle de L’Avenir.net récompensé au Prix Belfius
Romain Veys. © EdA - Jacques Duchateau
Fan de sport et de foot en particulier, Romain Veys (38 ans) est entré à L’Avenir en 2012 via notre rédaction sportive de Huy-Waremme, pour laquelle il a couvert de nombreux matches de provinciales. L’idée de se tourner vers Bomal lui a été soufflée par une certaine Josiane, maman d’un des protagonistes du film de 14 minutes (à voir en haut de cet article). «Elle m’avait expliqué que les gens se remobilisaient autour de la création de ce club de foot et que cela dépassait le cadre du ballon rond. Le foot n’était que l’excuse pour relancer la vie du village.»

L’intrigant projet rapidement validé, s’en sont suivis plusieurs jours de reportages entre les deux premiers confinements. «Ce qui m’a marqué, c’est la dimension humaine. À travers une histoire assez banale, ça soulève tout un pan d’une histoire locale. Avec ses joies, comme quand Roger Clette, nonagénaire, raconte une anecdote de 3e mi-temps dans les années 40 qui avait sucité l’hilarité générale. Et ses peines, quand Edgard Bonjean, une des figures historiques du club, se retrouve la larme à l’oeil lorsqu’il évoque le souvenir d’un ami disparu.»

C’est un reportage qui évoque l’ADN de notre média, à savoir une histoire à dimension humaine, sur le terrain local et d’inspiration positive

Cela brasse toute une série d’émotions qui s’avèrent universelles pour le lecteur. Et une proximité à laquelle L’Avenir a toujours été très attaché. «C’est d’autant plus valorisant que ce soit ce projet-là qui ait été retenu dans la mesure où c’est un reportage qui évoque l’ADN de notre média, à savoir une histoire à dimension humaine, sur le terrain local et d’inspiration positive. À travers ce sujet, c’est surtout s’interroger sur la nécessaire dynamique de nos villages dans les régions rurales et sur les initiatives qui permettent de réaffirmer les liens entre villageois.»

«Un club de foot pour rendre une âme au Village»: le Grand Angle de L’Avenir.net récompensé au Prix Belfius
Le terrain de foot du FC Bomal, au bord de l’Ourthe, riche en histoire(s). EdA - Romain Veys
«Ce prix montre aussi que le web n’est pas que sur l’immédiateté de l’info», souligne celui qui a intégré la rédaction Internet en 2016. «C’est un terrain de jeu fabuleux pour proposer à nos lecteurs une information sous différents angles et formats.»

«Je suis très heureux pour Romain. C’est un projet qu’il a défendu et porté avec passion», insiste Olivier Deheneffe, rédacteur en chef adjoint et responsable de la rédaction web. «Je suis aussi très satisfait pour l’équipe web qui a soutenu le projet à différents niveaux. Ces dernières années, nous avons acquis de nouvelles compétences en vidéos avec notre pôle images et en développements de formats innovants à travers notre weblab. Cela récompense notre organisation et met en avant notre volonté de miser sur l’actualité locale sur nos nouveaux médias. Le projet de Romain montre à quel point la rédaction de L’Avenir se positionne sur le digital en restant fidèle à ses piliers: proximité et qualité..»

D’autres projets d’envergure similaire sont d’ailleurs déjà initiés. «Je prépare un reportage pour cet été qui tourne autour de la thématique du maraîchage et de l’engouement sur ce ‘retour à la terre’, toujours dans cet esprit de proximité à visages humains», annonce déjà Romain. À découvrir prochainement sur notre site.

+ Tous nos Grands Angles sur www.lavenir.net/webdocs

Palmarès complet des prix Belfius côté francophone






Nos dernières videos
-->