MONDE

PHOTOS | Au Brésil, des pluies torrentielles provoquent de graves inondations

Le niveau de l’eau devrait encore monter jusqu’à environ 30 mètres dans les prochains jours, puis se stabiliser, selon le service géologique du Brésil.AFP

De fortes précipitations ont fait gonfler les principales rivières de l’Amazonie brésilienne à des niveaux records, provoquant de graves inondations, rapportent mercredi les médias locaux.

Les niveaux d’eau élevés ont provoqué des inondations dans la quasi-totalité de l’État d’Amazonas, dans le nord du Brésil. Plus de 450.000 habitants ont été touchés.

Dans la ville portuaire de Manaus, le Rio Negro, qui se jette dans le fleuve Amazone à cet endroit, a atteint 29,9 mètres, soit le niveau d’eau le plus élevé depuis 1902, selon le site d’information G1.

D’après le quotidien Folha de S. Paulo, à la fin du mois d’avril, le niveau de l’eau a dépassé pour la première fois 29 mètres, un seuil à partir duquel on parle de «graves inondations». Le niveau de l’eau devrait encore monter jusqu’à environ 30 mètres dans les prochains jours, puis se stabiliser, selon le service géologique du Brésil.

Les inondations dans la région sont en constante augmentation, une conséquence probable du réchauffement climatique, selon la même source. «En moins de trois ans, on a assisté à la répétition d’un phénomène qui ne se produit normalement que tous les cinquante ans», explique Luna Gripp, du service géologique brésilien. Six des dix niveaux records enregistrés à Manaus l’ont été au cours des 20 dernières années.

Dans la ville, plus de 24.000 foyers ont été touchés et de nombreux habitants ont dû quitter leur maison, selon G1. La zone portuaire et le centre historique de la ville sont également sous eaux.

Nos dernières videos