RÉVISION

Réviser le CEB ? Aussi avec «Y’a pas école, on révise»

«Y’a pas école, on révise» a décidé, les 9 et 16 juin, de donner des trucs et astuces pour passer le CEB ! Et le 23 juin, de faire la fête!

La fin de l’année scolaire approche. Dans l’émission Y’a pas école, on révise!, diffusée sur OUFtivi le mercredi à 15h et présentée par Gwenaëlle Dekegeleer, il va être question de CEB.

«Cela va intéresser les 6e années et peut-être aussi les 5e qui ont envie de voir à quoi va ressembler le CEB, explique Gwenaëlle. Les 9 et 16 juin, ce ne sera pas juste une révision de la matière. On va donner des trucs précis qui vont permettre aux enfants de se sentir un peu mieux une fois qu’ils auront leurs examens devant les yeux.En français, par exemple, dans le CEB, il y a une épreuve d’écriture et là, dans la révision, il s’agit d’écrire une lettre. On leur explique comment écrire cette lettre, comment raconter un événement. Ce sont des activités qui sont réalisées en classe. Mais cela peut faire du bien de réentendre cela dans le cadre d’une émission télé, on a une attention différente. Ce sont les trucs et astuces, tout ce à quoi il faut faire attention durant le CEB.»

Cela fait un peu plus d’un an qu’existe cette émission. Comment a-t-elle évolué?

«Je me souviens du moment où l’on m’a appelée pour me décrire le projet et me dire que l’émission serait dans 10 jours à l’antenne! Cela me semblait juste infaisable. Et puis, comme souvent, en fait, quand on a un défi qui se présente, on gravit la montagne petit à petit. J’ai vraiment beaucoup aimé travailler durant le premier confinement (NDRL: le tournage était réalisé par Gwenaëlle et un cameraman, depuis le domicile de Gwenaëlle. Tout était filmé à l’aide de trois smartphones). C’était à un moment donné où tout le monde n’avait pas forcément la chance de travailler et d’être en contact avec des collègues de manière régulière. J’ai ressenti de la fierté aussi quand j’ai vu le résultat. Depuis septembre, on a gardé la prudence requise, mais les tournages se déroulent à la RTBF. Cela a permis la présence de l’éditrice. On était moins seuls cette année. J’apprécie beaucoup travailler pour cette émission et encore plus lorsque je sais que des enfants regardent et que cela peut leur servir. Je reçois des messages d’enfants et d’enseignants qui m’expliquent se servir des émissions pour des révisions. Je pense que c’est ce qui me plaît vraiment, que cette émission soit utile.»

La dernière émission aura lieu le 23 juin. Où se déroulera-t-elle?

«À l’école Claire Joie à Etterbeek. Ce sera une émission festive! Et en septembre, on reprendra l’émission, en continuant à recevoir la matière des inspecteurs de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Depuis le début, les enseignants peuvent retrouver les révisions écrites et les capsules vidéo sur la plateforme E-classe. Mais également via cette adresse www.rtbf.be/onrevise. Cela permet de cibler la matière que l’on souhaite réviser en fonction de l’année dans laquelle on se trouve.»

Le sondage de la semaine