BERNISSART

Un sol polyvalent pour le centre Omnisports

IDETA s’occupera de la rénovation du sol du Centre omnisports du Préau qui devrait être aussi polyvalent que possible.

La fin des travaux du Centre omnisports du Préau se fait attendre. Alors qu’au mois d’août 2020, on annonçait dans nos pages que les sportifs retrouveraient leur salle pour le début de la saison 2021-2022, aujourd’hui cela semble compromis. «Nous espérons néanmoins rouvrir pour la mi-saison», précise l’échevin, Luc Wattiez.

Le seul point qu’il reste à fixer est le nouveau revêtement de sol. «Au départ, il était prévu qu’on rouvre avec le parquet existant. Cependant, pour effectuer les travaux de toiture, des élévateurs devaient être utilisés à l’intérieur de la salle, mais un expert en résistance de matériaux nous a certifié que ces engins risquaient de s’enfoncer sur ce parquet. Nous avons donc décidé de l’enlevé car il était de toute façon prévu de remplacer le sol à un moment donné», explique l’échevin. Cette étape a pris plus de temps que prévu à cause d’une nouvelle législation concernant l’articles d’urgence à introduire à Infrasport, plus aucun dossier ne pouvait être déposé fin 2020. «Nous n’avons pu introduire le nôtre qu’en janvier de cette année.»

Un projet de 323 000 euros

Ce lundi, le Conseil communal devait acter la désignation d’IDETA comme auteur du projet qui concerne le nouveau sol du centre omnisports. Nous avons également pu découvrir le cahier des charges comprenant le budget estimé en amont par IDETA, déjà contacté de manière informelle pour cette réfection. La chape de béton, support du nouveau sol sportif, reviendrait (TVA comprise) à 78.650euros. Pour le revêtement sportif polyvalent, ainsi que tous les nouveaux accessoires tels que les paniers de baskets, buts, piquets de filet de tennis/badminton, gradins amovibles, dalles en mousse pour accueillir d’autres évènements... correspondraient à une enveloppe de 244.099,35euros (TVA comprise). «Nous sollicitons un article d’urgence pour que nous puissions avoir des offres d’ici le 30 juin et que nous nous positionnions pour mi-juillet afin que les travaux commencent dès la fin des congés du bâtiment, en septembre», informe Luc Wattiez.

Polyvalent pour diversifier l’offre

Le traçage prévu pour le nouveau sol permettra aux sportifs de jouer tant sur la longueur du terrain entier, que sur sa largeur en divisant la salle en deux. «L’objectif est de diversifier l’offre d’activités au centre omnisports, insiste Luc Wattiez. Même en dehors de cette salle, on imagine pouvoir proposer un jour de l’aquabiking, du paddle, de l’escalade et peut-être même installer un skatepark comme le bourgmestre l’avait déjà proposé.»

L’échevin espère que le projet pourra être subventionné par Infrasport à hauteur de 65%. L’application de l’article d’urgence pour désigner IDETA auteur du projet a obtenu 12 oui et 8 abstentions (Hélène Wallemacq étant absente pour son congé de maternité).


Nos dernières videos