article abonné offert

Moins de participants aussi chez les laïcs

Moins de participants aussi chez les laïcs

Les 12 jeunes laïcs d’Arlon ont organisé leur fête la semaine dernière à l’athénée. -

Les enfants de parents laïcs ont eux aussi droit à une petite fête, mais bien sûr pas religieuse. C’est, ce qu’on appelle depuis maintenant quelques années, la fête laïque qui, selon ses organisateurs, «marque la grande étape qu’est le passage de l’enfance à l’adolescence pour les enfants de 6e primaire.»

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 36 des 236 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos