BRUXELLES

La Commission prévient: elle va réduire sa superficie de bureaux à Bruxelles de 25 à 30%

La Commission prévient: elle va réduire sa superficie de bureaux à Bruxelles de 25 à 30%

La Commission européenne confirme qu’elle restera implantée dans son quartier historique de Bruxelles. Mais elle va diminuer ses m2 de bureau. ÉdA – Julien RENSONNET

La Commission européenne ne quittera pas Bruxelles. Mais le covid aura un impact sur sa superficie de bureaux: le télétravail sera maintenu dans l’institution. Qui restera implantée dans le quartier européen.

La Commission européenne a l’ambition de réduire la superficie de bureaux qu’elle occupe à Bruxelles mais n’envisage pas de quitter la capitale belge, a affirmé mardi le commissaire européen au Budget et à l’Administration, Johannes Hahn.

Celui-ci s’est entretenu avec le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort, le secrétaire d’État bruxellois à l’Urbanisme Pascal Smet, et le commissaire du gouvernement bruxellois à l’Europe Alain Hutchinson, au sujet de la politique immobilière future de l’institution européenne. Celle-ci compte maintenir le télétravail dans une proportion limitée, à l’issue de la crise sanitaire, et envisage de quitter un certain nombre d’immeubles satellites au cours des prochaines années.

Le commissaire Hahn s’est refusé d’en dire davantage sur la localisation des futures implantations revues à la baisse pour ne pas provoquer d’effets d’aubaine sur le marché immobilier, a-t-i expliqué, lors d’une conférence de presse organise en vidéoconférence après la rencontre.

Celle-ci avait surtout pour objectif de maintenir le dialogue entre la Commission et la Région-capitale belge.

Quartier Nord aussi

On retiendra des propos des différents protagonistes que le Quartier européen «historique» demeurera central dans la stratégie immobilière de la Commission. Selon le secrétaire d’État Pascal Smet, le Quartier Nord entre également dans les plans de la Commission.

Mais le commissaire européen lui-même s’est volontairement abstenu d’en dire plus sur les futures localisations.

Mixité de fonctions

De l’aveu de Johannes Hahn, l’institution européenne vise une administration plus respectueuse de l’environnement, plus digitale et plus moderne.

Elle intègre dans la préparation de sa stratégie à l’horizon 2030, une vision bien plus axée sur la mixité de fonctions que par le passé. Ce modèle de développement de la ville est au cœur des préoccupations de la Région.

Il se confirme aussi que la superficie totale de bureaux occupés par la Commission diminuera à terme de 25 à 30%.


Nos dernières videos