JOGGING

Le Challenge du BW à Céroux… Un des plus beaux

Les 530 participants de la quatrième manche du Challenge du BW ont apprécié l’épreuve. Romain Paul et Sabine Vanderzwalmen dominent encore.

La 36e édition du jogging Jean Aerts à Céroux a pris fin, au terme de trois journées bien chargées, mais aussi à la météo capricieuse. Qu’importe, quand on aime, on ne compte pas, et ce ne sont pas quelques averses, un peu de vent, voire parfois des flaques qui allaient empêcher le joggeur de participer à l’épreuve, même si elle fut virtuelle.

Plus de 520 participants se sont rendus à l’épreuve et, parmi eux, Brigitte Cornelis Guy Van Laethem qui ont repris les courses dès la première manche à Huppaye. «C’est une vraie joie de pouvoir recourir des joggings. Même en virtuel. Quand on est arrivé au premier, à Huppaye, j’ai eu les larmes aux yeux… Bon, je suis un peu émotive parfois, mais pour dire à quel point ça m’a manqué. Pour Céroux, d’habitude, on est de l’autre côté de la barrière, on donne un coup de main et donc, on ne court pas. C’était donc l’occasion avec cette manche en virtuelle de participer à nouveau à la course.»

La formule actuelle, Brigitte et Guy l’apprécient. «En fait, nous, on trouve que c’est vraiment pas mal comme ça… On y va quand on veut… Il n’y a pas de stress et on voit quand même des têtes connues! La seule chose qui manque, c’est la convivialité de l’après-course.»

Pour Brigitte et Guy, il convient également de souligner la qualité des organisations virtuelles jusqu’à présent. « Tous les parcours étaient super bien fléchés.»

Et puis, ce parcours de Céroux est selon eux un des plus beaux du challenge avec les champs de Colza. «Il est pas mal vallonné, mais le terrain n’est pas trop difficile. On court à notre aise. On gère les montées et c’est chouette parce que ça nous permet de profiter du paysage.»

Pour d’autres, seul le chrono compte. Du coup, il fallait ruser pour trouver le bon créneau entre les averses, le terrain gras qui peut sécher très vite, le vent qui souffle parfois plus fort… Même si le classement final ne sera arrêté que lundi soir, Romain Paul domine la catégorie messieurs, tout comme Sabine Vanderzwalmen chez les dames. Ils précèdent Alexis Matthys et Kevin Moureau, ainsi que Caroline Vandriessche et Donatienne Gicquel.

 

Patricia Moreau: «Un bilan très positif»

Le Challenge du BW à Céroux… Un des plus beaux
Patricia Moreau est heureuse du succès rencontré lors de ce week-end. EdA
Patricia Moreau est ravie de son long week-end passé du matin au soir face à la ligne de départ et d’arrivée du 36e jogging Jean Aerts à Céroux. «C’était usant, mais moins stressant qu’une édition ordinaire. Je retiens un bilan positif. Voir ces sourires tout au long de ces trois journées, c’est formidable. Les gens sont heureux d’être là, peu importe le temps.»

Avec environ 530 participants, l’épreuve a attiré du monde. «Les participants se sont inscrits sur la fin, mais on est ravi du nombre.»

Car les bénéfices seront versés à une association, la Vie-là, une maison de ressourcement ouverte à tous les patients traités pour un cancer à l’hôpital Saint Pierre à Ottignies. «Tous les efforts réalisés par les bénévoles à nos côtés vont pour une belle œuvre, les gens ne s’en rendent pas toujours compte. Mais nous, nous sommes ravis d’apporter cette contribution, plus de 1500€, au terme de ces trois jours d’efforts.»

 

 

À vos dossards!

Pour la cinquième manche à Hèze, les participants devront impérativement se munir de leur dossard pour prendre part à l’épreuve.

La manche se fera en présentiel avec des vagues de 25 participants, en mode course chronométrée avec le tapis pour avoir un temps enregistré et son classement.

Patricia Denis propose des permanences chez elle les jeudis 27 mai et 3 juin de 17 à 19 h.

 


Nos dernières videos
-->