MONS

50 000 foyers montois auront accès à la fibre optique en 2028

50 000 foyers montois auront accès à la fibre optique en 2028

La fibre optique débarque à Mons dès cette année. Son installation se fera jusqu’en 2022. Ugo PETROPOULOS

Proximus a entamé le déploiement de l’internet du futur à Mons. 95% des foyers pourront bénéficier d’une vitesse de téléchargement d’1 gigabit/seconde.

Lorsque l’ADSL a débarqué, cette technologie était vue comme l’autoroute de l’internet, permettant d’atteindre des vitesses de téléchargements considérées alors comme rapide. Mais très vite, l’autoroute s’est encombrée de données et le réseau a eu besoin de mises à jour. On a vu arriver le VDSL, VDSL2… Mais rien n’y fait: l’augmentation exponentielle de données met ce réseau constitué de câbles de cuivre à l’épreuve.

Cela a été constaté dans bien des foyers à la suite de la pandémie, quand le télétravail obligatoire, les cours à distance et l’usage habituel quotidien se sont superposés, ralentissant les connexions et provoquant quelques frustrations.

«La vitesse de base pour un foyer aujourd’hui, c’est au moins 30 mégabits (par seconde). C’est le minimum pour un confort acceptable lorsque tout le monde est sur le réseau», selon Renaud Tilmans, membre du comité de direction de Proximus. Et ce minimum ne fera qu’augmenter. Pour y faire face, l’internet belge aura bientôt besoin d’une nouvelle autoroute.

La fibre, plus stable et plus rapide

Celle-ci sera bâtie sur la fibre optique, une technologie basée sur la transmission de lumière conduite par un câble contenant un fil en verre ou en plastique. Ce «réseau fibré», qui permet de télécharger un gigabit de données par seconde, est dix fois plus rapide que le réseau cuivré. Depuis 2016, Proximus y investit des milliards avec l’objectif de couvrir 70% des foyers belges d’ici 2028, soit 4,2 millions de foyers et d’entreprises raccordables à la fibre à cette échéance.

En Wallonie, le déploiement a commencé dans quatre villes: Charleroi, Liège, Namur et Mons. Dans cette dernière, le déploiement bat son plein, comme l’ont illustré les tranchées autour de la Grand-Place, rebouchées juste avant la réouverture des terrasses.

À Mons, ce sont plus de 50 000 foyers et entreprises qui sont concernés. Certaines entreprises y ont déjà accès, comme celles situées dans les zonings industriels du Parc Initialis et de la Poire d’Or à Cuesmes. La fibre est également déployée dans les zonings de Frameries et du Crachet.

Les zones urbaines couvertes d’ici fin 2022

Si la fibre est déjà présente partout à Mons, dans les cabines de rue, Proximus doit désormais s’employer à réaliser les derniers mètres qui doivent permettre de connecter foyers et entreprises. Pour cette phase, Proximus a subdivisé la ville en plusieurs zones. Après les zonings susmentionnés, la fibre se déploie dans le centre-ville de Mons et de Jemappes. A la fin 2021, 10 000 foyers et entreprises seront connectés.

En 2022, le déploiement se poursuivra en dehors du centre-ville de Mons et de Jemappes. Les sections de Cuesmes et de Nimy seront aussi au programme. 30 000 foyers seront connectables à ce stade.

Le déploiement se poursuivra pour le reste de la commune entre 2023 et 2028. À la fin des travaux, 95% des foyers et entreprises du Grand Mons auront potentiellement accès à la fibre optique.

Faut-il passer à la fibre optique?

Si vous êtes client Proximus, la question se posera inévitablement si la fibre optique passe devant chez vous: faut-il délaisser votre connexion VDSL pour ce nouveau réseau? L’opérateur vous proposera de migrer, avec un incitant: ce sera gratuit pendant les travaux dans votre rue.

Vous pouvez bien entendu refuser, si vous estimez ne pas avoir besoin d’autant de débit par exemple. Mais sachez que 5 ans après la fin des travaux, Proximus migrera d’office ses clients vers la fibre optique, pour ne pas entretenir deux réseaux en parallèle.

Combien ça coûte?

Qui dit technologie plus performante et investissement dit souvent prix plus élevé. Sera-ce le cas? «Pour ceux qui ont un ancien pack Tuttimus ou Familus, il n’y aura pas de différence de prix», assure un responsable du service commercial. Pour ceux qui ont un pack «Flex» par contre… «Tout dépendra si on ajoute des appareils mobiles à son pack. Au plus on en rajoute, au moins c’est cher.»

Réseau ouvert

Pour être connecté à la fibre optique, il ne faudra pas automatiquement être client Proximus. L’opérateur télécom historique travaille en collaboration avec d’autres entreprises pour mettre en place le réseau, sur lequel d’autres opérateurs de télécommunication pourront proposer des services.


Nos dernières videos
-->