article abonné offert

BASTOGNE – HOUFFALIZE

L’hommage des élèves de l’athénée Bastogne-Houffalize à leur professeur décédé, Fabian Dubuis

Les deux implantations de l’athénée royal Bastogne-Houffalize se sont souvenues de Fabian Dubuis. Un professeur d’économie parti bien trop tôt.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 38 des 280 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos