JETTE

«Omelette»: ce panneau de déviation fait bien (f)rire à Bruxelles

«Omelette»: ce panneau de déviation fait bien (f)rire à Bruxelles

Ceci n’est pas un panneau «déviation». Joris Poschet/ Twitter

«On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs»: c’est ce qu’ont dû se dire les autorités jettoises après avoir lu ce panneau de déviation, pensant d’abord à une mauvaise traduction…

On sait que Jette est le berceau natal de Magritte. Et à la lecture de ce panneau de déviation orange comme il en fleurit des milliers dans Bruxelles, on pourrait penser que le surréaliste peintre s’est réincarné avec un casque de chantier à la place du chapeau melon.

C’est le président du CPAS de Jette qui relève cette incongruité imprimée sur flèche fluo sur la place Cardinal Mercier: «Omelette-Omeletje». Et Joris Poschet de plaisanter sur Twitter: «Dans la commune de Magritte, tout est possible». Il n’en fallait pas plus pour déclencher une avalanche de partages et de railleries.

D’abord, les commentaires ont suggéré qu’il s’agissait là d’une bourde d’un entrepreneur pas trop à l’aise avec nos langues nationales. En néerlandais, «déviation» se dit «omleiding», ce qui peut sonner comme «omeletje». Un petit tour dans Google Translate et sort alors un tout cuit «omelette», en français.

Mais d’après l’échevin jettois de l’Espace public Bernard Van Nuffel, il semble finalement qu’il n’y ait aucun chantier à éviter près de l’église Saint-Pierre. Comment? Ceci ne serait pas un panneau déviation? «Ce n’est pas une erreur de traduction comme je l’avais cru dans un premier temps», confie l’édile sur Facebook. «Mais bien une mystérieuse intervention artistique».

Celle-ci ne serait pas une première, à en croire l’élu vert: «D’autres plaques fantaisistes étaient apparues il y a quelques mois à Laeken». Et de conclure avec malice: «Il n’y a pas de déviation à cet endroit, seulement un détournement de l’esprit».

Plus d’un seront tombés dans le panneau.


Nos dernières videos