MONDE

Tunnels détruits, chef militaire tué: Israël poursuit ses frappes sur Gaza

Tunnels détruits, chef militaire tué: Israël poursuit ses frappes sur Gaza

À Gaza, la population civile tente de récupérer ce qu’elle peut et de fuir les combats. AFP

L’armée israélienne estime qu’elle a détruit environ 100 kilomètres du réseau de tunnels géré par le Hamas dans la bande de Gaza, a déclaré lundi le porte-parole de l’armée Jonathan Conricus.

Le Hamas a construit ce système de tunnels en plusieurs années, selon l’armée. Le réseau ferait des centaines de kilomètres de long et est utilisé pour déplacer des combattants, des munitions et de la nourriture à travers la bande de Gaza, notamment au moyen de véhicules.

Les dernières attaques avaient ciblé des zones stratégiquement importantes telles que les intersections du système de tunnels, connues sous le nom de «métro». Une grande partie du réseau se trouve sous la ville de Gaza et est décrite par Jonathan Conricus comme une «ville sous la ville».

Un chef militaire tué

L’armée israélienne a par ailleurs annoncé avoir tué un haut commandant militaire de l’organisation palestinienne Djihad islamique. L’individu en question serait Hasem Abu Harbid, le chef du commandement nord de l’organisation militante, et le cerveau de multiples attaques contre des civils et des soldats israéliens.

Une autre frappe aérienne ciblée sur la bande de Gaza a tué trois Palestiniens, selon les médias. Des militants palestiniens ont à leur tour bombardé les zones israéliennes limitrophes de la bande de Gaza et les villes de Beersheva, Ashkelon et Ashdod. Un résident de cette dernière localité a signalé une violente explosion dans la ville.

Nos dernières videos