TOURNAI

Un sentier réhabilité par les Apicoliers a été vandalisé à Kain

Un sentier réhabilité par les Apicoliers a été vandalisé à Kain

Les totems ont été couchés ou arrachés. Des actes volontaires de vandalisme... Apicoliers

Triste constat pour les élèves des Apicoliers: «leur» sentier pédagogique a reçu la visite de vandales, vraisemblablement ce dernier week-end. Les faits surviennent alors qu’un circuit éphémère passe sur le site jusqu’au 24 mai prochain.

Si vous avez effectué récemment la marche éphémère des Colibris au départ de l’institution du même nom, à Kain, vous serez inévitablement passé par un sentier jalonné par de curieux totems colorés.

Enfin, «qui était jalonné», en réalité, car ce lundi, les enfants des Apicoliers à qui l’on doit ces réalisations ont constaté que certaines d’entre elles avaient été vandalisées et même arrachées.

On peut en lire l’amer constat sur la page Facebook de l’école kainoise à l’origine de ce projet pédagogique: «Une grande déception pour nos élèves de la classe de monsieur Sébastien.

Après le vol de nos arbres fruitiers et le décrochage de nos nichoirs, ce sont maintenant nos totems qui ont été vandalisés. L’un d’entre eux a disparu et d’autres ont été couchés.

Le travail de nos élèves était pourtant apprécié par les usagers du sentier. Nous devons malheureusement constater l’incivilité et le non-respect de certaines personnes.

Réhabiliter le sentier est un projet citoyen qui a débuté en 2019. De nombreuses heures de travail, d’investissement et de collaboration ont été mises à mal par des personnes irrespectueuses.

L’objectif était d’agrémenter les promenades par cette voie mais également d’augmenter sa fréquentation dans le respect d’une mobilité douce.

J’espère que les vandales sont satisfaits d’avoir détruit le travail d’enfants. Pour ma part, ce geste n’est pas digne d’une personne respectable et, étant donné que ce chemin est la propriété de l’administration communale, un courrier sera envoyé à notre bourgmestre et une plainte sera déposée.»

Un «post» signé par la direction de l’école.

Des enfants très déçus

La directrice des Apicoliers, Véronique Cornacchione, nous a dit à quel point les enfants ont été déçus face à ce triste constat. «Ils se sont investis dans le projet alors qu’ils étaient en 5e et le poursuivent depuis qu’ils sont en 6e, nous a-t-elle expliqué. Déjà, la veille de l’inauguration en 2019, on nous avait volé un noyer et, par la suite, des groseilliers. Plus tard, ce sont les nichoirs qui avaient disparu mais en réalité, on a retrouvé le responsable qui avait agi de la sorte parce qu’il souhaitait qu’ils soient placés ailleurs. Et ce week-end vraisemblablement, c’est un totem qui a été arraché et jeté plus loin dans une prairie alors que d’autres ont été couchés…»

Des actes qui sont sans doute les faits de vandales n’ayant rien à voir avec les marcheurs empruntant généralement les circuits éphémères et qui se veulent respectueux de la nature qui les entoure. Mais aussi du travail d’autrui, d’autant plus quand ce dernier est réalisé par de jeunes enfants dont le seul objectif est de mettre en lumière les merveilles de la nature qui nous entoure…


Nos dernières videos