TÉLÉVISION

«Meilleure femme cheffe du monde», «coup de pied aux fesses» et suspense: le quart de finale indécis de «Top Chef»

«Meilleure femme cheffe du monde», «coup de pied aux fesses» et suspense: le quart de finale indécis de «Top Chef»

Les quarts de finale de «Top Chef» se poursuivent. Marie ETCHEGOYEN/M6

À l’aube de la demi-finale de la saison 12, «Top Chef» continue de faire mariner ses fans lors du 14e épisode diffusé ce lundi sur RTL-TVI.

Lancés il y a une semaine, les quarts de finale de la saison 12 de «Top Chef» se poursuivent.

En quête de deux «pass» pour valider leur participation à la demi-finale de l’émission, les candidats encore en lice (Sarah, Matthias, Mohamed et Pierre) étaient opposés sur deux nouvelles épreuves ce lundi.

Si Sarah et Mohamed devaient encore s’imposer à deux reprises pour espérer atteindre la dernière marche du concours avant la grande finale, une seule victoire suffisait à Matthias ou Pierre pour continuer leur aventure. Y sont-ils parvenus?

1Sous l’oeil de la «meilleure femme cheffe du monde»

Pour la première épreuve de ce 14e épisode, les quatre derniers candidats ont été invités par Anne-Sophie Pic, «meilleure femme cheffe du monde» et 8 étoiles au CV, à proposer une cuisson à l’étuvée dans un fruit ou un légume.

Entre la Saint-Jacques et la langoustine de Pierre préparées dans une enveloppe de pamplemousse, l’association bar-potimarron de Matthias, le duo foie gras-crustacés dans son potimarron imaginé par Mohamed et la cuisson à l’oignon de Sarah, il y en a pour tous les goûts.

Mais au final, c’est le plat de Sarah qui, malgré la surcuisson d’une préparation, a le plus séduit Anne-Sophie Pic.

Victoire et premier pass pour la demi-finale pour la dernière candidate de la compétition.

2Des œufs, des œufs, des œufs

Pour la deuxième épreuve de la soirée, le chef Eric Frechon demande à chaque candidat de lui faire découvrir l’œuf tel qu’il ne l’a jamais mangé, que ce soit par la texture, par le goût, par la cuisson.

Là encore, ça part dans tous les sens. Tandis que Sarah imagine une élégante Royale d’œufs aux moules, Pierre propose un trompe-l’œil avec, notamment, un blanc d’œuf à la saveur carbonara bacon-oignon et couteaux.

Nostalgique de son enfance, Matthias se plonge quant à lui dans ses souvenirs pour réinventer l’œuf récolté par sa grand-mère dans son poulailler. Avec, comme résultat, différentes préparations d’œufs associés à de la purée de betterave et des palourdes.

Mais au final, c’est Mohamed qui parviendra à tirer son épingle du jeu en cuisinant une recette ambitieuse à base d’œuf mollet, de mayonnaise de persil, d’un crémeux aux champignons et d’un caviar de blanc d’œuf. Un vrai soulagement pour le protégé d’Hélène Darroze qui s’est vu mettre un «coup de pied aux fesses» pour ne pas laisser filer le quatrième pass en jeu.

3Et toujours pas de qualifiés

En décrochant un pass chacun, Sarah et Mohamed restent donc dans la course pour la demi-finale de «Top Chef».

Pour les téléspectateurs, par contre, il faudra donc attendre un épisode de plus pour savoir qui rejoindra l’avant-dernière étape du concours.

Nos dernières videos