NAMUR

Citadelle et parking Acina: la police de Namur contrôle les dérapages

Citadelle et parking Acina: la police de Namur contrôle les dérapages

Les conduites les plus dangereuses ont été constatées par la police sur le parking de l’Acinapolis, à Jambes. ÉdA – 50288109801

Une importante opération de contrôle de police a été menée samedi soir. Avec les fous du volant dans le collimateur.

Vitesse excessive, conduite dangereuse, drifts et dérapages plus ou moins contrôlés… Depuis quelque temps déjà les routes de la citadelle mais aussi certaines zones de Jambes et de Namur sont transformées en circuits de course par quelques fous du volant en mal de sensation.

Depuis l’été 2018 au moins, de nombreux riverains ont dénoncé ces excès en tout genre.

 

 

Ces dernières semaines, la police de Namur a visiblement décidé de reprendre le contrôle.

Le week-end du 1er mai déjà, une opération d’importance avait été menée par la police zonale avec, à la clé, six retraits de permis de quinze jours ou encore la saisie d’un véhicule.

Un retrait de permis de 15 jours

Dans la soirée et la nuit de samedi à dimanche, un dispositif policier spécifique a également été mis en place pour constater et mettre fin à toutes ces infractions.

Des contrôles ont été opérés à différents points de la citadelle, notamment sur l’esplanade, mais aussi dans la vallée.

Plusieurs procès-verbaux ont été dressés pour excès de vitesse, des taux d’alcoolémie excessifs ou encore le tapage nocturne. Certains faits ont fait l’objet d’une procédure administrative avec sanction financière à la clé.

Le fait le plus grave constaté a été commis sur le parking du complexe cinéma Acinapolis, à Jambes. Le conducteur s’est notamment rendu coupable d’une conduite dangereuse. Là encore, il s’est vu retirer son permis de conduire pour quinze jours.

Dans les différents dossiers, en fonction des antécédents spécifiques ou de circonstances aggravantes, le parquet pourrait également poursuivre ces différents contrevenants devant une instance pénale.

Par ces actions, la police namuroise veut vraiment reprendre le contrôle, avant l’été, sur ces nuits de week-ends qui dérapent trop fréquemment.


Nos dernières videos